Économie

La Poste sortira vainqueur avec le rachat de CNP

Banques postale
Written by Laurent Bijon

Le rapprochement de la poste avec la Caisse des Dépôts renferme de nombreux avantages financiers. Le rachat des CNP est à la base de tous ces gains, car les actions détenues permettront à la Caisse des Dépôts de devenir actionnaire majoritaire de la Poste.

Créer un pôle financier

Le rapprochement entre la Poste et la Banque Postale a été enclenchée afin d’appliquer une stratégie financière qui profitera aux deux institutions mais également aux collectivités. L’objectif principal du projet est de créer un pôle financier par l’unification de la Caisse des Dépôts, BPI France, la Poste et la Banque Postale.

Dans un contexte général, l’opération s’explique par la mise en hégémonie de la Caisse des Dépôts qui, à partir des actions CNP assurances, deviendra actionnaire majoritaire de la Poste. Par conséquent, la Banque Postale aura une envergure financière énorme.

Les dessous de l’opération

Comme annoncé en amont, l’objectif de la manœuvre est de transférer les pouvoirs à la Caisse des Dépôts via une gymnastique de rachat des CNP de la poste. Ces CNP seront ensuite contrôlés par la Banque Postale pour permettre au groupe d’exécuter des manœuvres économiques plus élargies.

Pour la Poste, le rachat des CNP est une bonne solution afin de solidifier sa structure, déjà fébrile pour des raisons de désuétude (les courriers sont amenés à disparaître). Par ailleurs, un gain financier énorme est en jeu puisqu’une augmentation de capital à hauteur de 6 milliards d’euros est attendue via le regroupement des participations financières.