Économie

Les bonus et malus du budget, ce que réserve l’Etat pour l’exercice 2019

calcul des dépenses
Written by Stephane Leroy

La nouvelle conjoncture de 2019 apportera quelques nouveautés sur le budget et impactera directement sur les ménages et les salariés. Partant du principe de calcul des salaires, en passant par les nouvelles minorations sur les retraites, et enfin par les exonérations pour le cas des CGS, de nombreuses innovations administratives vont naître pour les Français.

L’Etat fait une fleur aux salariés

2019Outrée par les conditions drastiques menées par le gouvernement sur les salaires et les impôts, la crise des gilets jaunes aura eu raison des politiciens et cela se ressentira pour l’exercice 2019. Dans une perspective d’allègement des charges, l’Etat a donc décidé d’offrir une marge pour les travailleurs.

D’un côté, les salaires bas hériteront d’un complément de revenu par le biais d’une prime d’activité relevée, il s’agit d’une hausse de 90 euros à hauteur du salaire minimum.

D’un autre côté, les autres catégories de salariés et les fonctionnaires seront également considérés avec une exonération d’impôts pour les heures sup, et un SMIC horaire qui sera élevé à 1,5%.
Par contre, la politique entraînée par la fusion Agirc et Arrco impactera négativement sur les cotisations et notamment à hauteur de +0,27 point pour les fonctionnaires.

D’autres bonnes et mauvaises nouvelles

Concernant la fusion Agirc Arrco, les retraités seront également déçus du système de minoration temporaire de 10% (pour ceux qui sont nés après 1957), ce qui ne s’applique pas sur les cas spéciaux comme les handicapés.

Par ailleurs, la contrepartie est alléchante pour ceux qui décident de remplir le taux plein et surtout ceux qui vont rester encore une année ou deux de plus où une majoration allant de 10 à 30 % est prévue.

Le gouvernement n’a pas mis en sourdine les revendications des gilets jaunes concernant les CGS , et au premier janvier la majeure partie des concernés auront un taux réduit de 6,6%.

Enfin, les travailleurs indépendants auront leur part du gâteau avec une assurance maladie.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/12/30/salaires-retraite-tarifs-reglementes-ce-qui-change-au-1er-janvier-2019_5403610_3234.html)