Économie

Paris, les trottinettes électriques mettent le vélo à la retraite

trottinette
Written by Laurent Bijon

Les vélos se sont arrachés le marché des cycles dans la ville de Paris depuis quelque temps. Cependant, les usagers commencent à afficher une nette préférence aux trottinettes électriques en menaçant sérieusement des sociétés comme Ofo ou encore Gobee Bike. Est-ce donc la fin des vélos à Paris ?

Les vélos en mauvaise posture

trottinetteCes petites trottinettes à circulation libre commencent à envahir petit à petit les trottoirs de Paris et force est de constater que leur praticité (compacte et légère) attire les clients. Ceci étant, le marché du vélo a subi un choc brutal suite à leur multiplication. Tandis que certaines sociétés clament la fin du cycle du vélo, d’autres ne veulent admettre la réalité.

Questionné sur l’état de l’offre et de la demande des vélos, ainsi que la concurrence devenue trop rude, Ofo répond :

« Pas du tout ! A Paris, nous connaissons une vraie croissance. Nous avons déployé jusqu’à 2500 vélos, et plus nous en rajoutions, plus ils étaient utilisés. Il y avait encore de la place ! »

D’autre part, Mobike annonce également un marché ouvert et stable et affirme que son secteur est toujours concurrentiel.

« L’offre est toujours plébiscitée, et début 2019, nous lancerons des vélos à assistance électrique. Nous sommes totalement complémentaires des autres moyens de transport », déclare-t-il.

L’électrique est en vogue

Pédaler n’est plus à la mode tandis que crier à la rescousse de l’ozone n’est plus valable avec l’énergie électrique. Aussi, l’usage des trottinettes électriques s’annonce comme un choix facile pour les habitants de Paris. Leurs avantages sur les vélos sont palpables lorsqu’on compare le degré d’ergonomie et la capacité de mobilité.

Par ailleurs, le marché des vélos a été contraint de suivre la cadence, et c’est la raison pour laquelle des sociétés comme Mobike ont décidé de lancer des vélos électriques (ou assistés électriquement). Cette configuration permettra ainsi aux survivants du secteur de rattraper leur retard par rapport à cette fameuse trottinette.