Économie France

Régime fiscal 2018 : les dons et les réductions d’impôts

dons
Written by Charlotte Rousseau

Les bons gestes sont toujours récompensés et l’administration fiscale l’a clairement affiché avec l’édit sur les dons au profit des associations. Avec le prélèvement à la source et la réduction des impôts sur le revenu à hauteur de 66 à 75%, il est toujours temps de faire preuve de bonté et de verser vos dons avant l’échéance de cette année.

Doit-on avoir peur des retombées fiscales sur les dons ?

impôtsLa bonne volonté des Français n’a pas faibli, surtout lorsqu’il s’agit d’offrir aux associations des dons en fin d’année. Actuellement, le régime fiscal incorpore une mention spéciale pour les impositions des dons dont la plupart des donateurs n’en connaissent pas les tenants et les aboutissants.

Avec le système de retenue à la source et le nouveau système de réduction, les contribuables se posent la question sur les intérêts du nouvel édit, si leurs actions ne risquent pas de leur coûter cher sur l’exercice fiscal à venir ?

Sachez donc qu’il est tout à fait avantageux de verser des dons en 2018 puisque la loi prévoit une réduction à hauteur de 60 à 75% que l’administration vous versera en 2019.

L’impôt sur le revenu ?

Tous les Français ne sont pas assujettis à des crédits d’impôt et doivent se demander sur les effets de la réduction relatifs aux dons.

Sur ce sujet, la loi apporte une explication simple qui part du principe de la redevabilité. Si vous êtes redevable d’un impôt sur le revenu pour l’exercice 2018, les réductions seront appliquées sur votre prochaine imposition fiscale à savoir en 2019.

Par ailleurs, si aucun impôt sur le revenu n’est enregistré à votre nom, ces réductions vous seront remboursées par l’État.