Crypto

Un MBA en crypto-monnaie offert par l’université de Séoul

crypto-monnaie-diplôme
Written by Stephane Leroy

A l’affût des dernières tendances en matière de technologie, les Sud-coréens viennent d’amorcer une étape pédagogique de grande ampleur sur la crypto-monnaie. L’école de sciences et technologies intégrées de Séoul (Assist) a récemment annoncé l’ouverture d’un programme de MBA dans le secteur de la Blockchain et des crypto-monnaies. L’objectif étant d’introduire une meilleure compréhension de cette technologie disruptive et d’inciter les jeunes à l’apprivoiser conséquemment.

Un MBA en crypto-monnaie

L’École de Science et Technologies Intégrées de Séoul l’a annoncé vendredi dernier comme un cours spécialisé en crypto-monnaie débouchant sur un diplôme de maîtrise sur le sujet. Ce sera la première fois qu’un diplôme aussi élevé sera affecté au secteur de la crypto-monnaie alors qu’il s’agit d’une filière primordiale destinée à révolutionner le monde.

A cet effet, l’école a déclaré :

« Le programme Crypto MBA de Assist Business School a pour objectif de remédier au manque de recherche universitaire et de formation systématique actuellement disponible dans le secteur, malgré un niveau d’intérêt social pour la Blockchain et la crypto-monnaie. »

Un programme complet sur la crypto-monnaie et la Blockchain

Assist ne prétend pas faire les choses à moitié, et en tant que fournisseur de diplôme pour des élèves de haut niveau, l’institution dispensera une formation exhaustive qui répondra hautement aux exigences des crypto-étudiants.

Comme pour la plupart des filières qu’elle exploite, l’école mettra tout en œuvre pour faire de ces prochains lauréats des crypto-spécialistes.

Selon les explications reçues de l’école :

« La formation sera axée sur le Bitcoin, l’Ethereum, les contrats intelligents, la cryptologie, l’EOS, et un apprentissage en profondeur sur le comportement dynamique des mécanismes tandis qu’un programme de crypto-économie comprendra les études sur la monnaie numérique, la microéconomie, la macroéconomie, l’économie comportementale ainsi que la théorie de la finance monétaire, la théorie des jeux et la conception des mécanismes. »