Économie

Apple perd le tiers de sa valeur et bouleverse Wall Street

Apple
Written by Charlotte Rousseau

Suite à une très mauvaise performance de vente, la marque à la pomme a reconnu subir une passe difficile. Sa décadence de 10% a aussitôt impacté l’ensemble du marché américain, ce qui n’a pas manqué d’ébranler les autres sociétés technologiques.

Apple ne tient plus la route

AppleMauvaise politique de produit ou mauvaise politique de vente ? La séance critique est désormais ouverte sur la manière dont la marque à la pomme dirige ses affaires. En une journée, Apple a perdu 75 milliards de sa capitalisation boursière et ce n’est qu’un aperçu de sa décadence.

Selon les analystes, la société américaine a connu un ralentissement depuis quelques mois et cela s’est soldé sur cette fourchette à peine croyable qu’on n’a jamais vue en 6 ans… étant donné que les trois derniers mois de 2018 ont été les plus désastreux, entraînant une perte de 9,96%.

Un effet d’entraînement

Non seulement Apple sous-performe Microsoft et les autres GAFA, mais elle a également entraîné l’ensemble du secteur dans un ravin suite à sa décadence. D’autres sociétés parallèles comme Qualcomm, Nvidia ou encore Boeing et même Caterpillar ont tous connu une chute entre-2,52% et -6,04%.

Au final, Wall Street dans son ensemble a subi les conséquences de cette baisse de forme d’Apple. Le Dow Jones a perdu 2,83%, le Nasdaq 3,04% et S&P 500 2,48%. A cet effet, le poids du marché boursier américain semble se baser fortement sur Apple et en a fait les frais dès le trébuchement de celui-ci, qui risque de s’empirer.

Source : (https://www.capital.fr/entreprises-marches/wall-street-chute-assommee-par-le-plongeon-de-10-dapple-1321946)