Économie

Corée du Sud : 70 à 80% des mineurs ont arrêté leurs activités de minage

corée du sud
Written by Stephane Leroy

70 à 80% des mineurs sud-coréens ont décidé de couper court à leurs activités de minage, devenues moins lucratives, à cause de la concurrence. Cette décision résulte également des enjeux et défis auxquels ils sont aujourd’hui confrontés, à savoir une baisse dangereuse du cours des crypto-monnaies.

Un rapport qui résume la situation globale

En janvier 2018, une société de crypto-minage sud-coréenne aurait fait l’acquisition de 1000 appareils de forage destinés à miner de l’Ethereum, avec un coût moyen de minage de 214000 wons ou encore 190$, pour chaque Ethereum produit. En ce temps-là, le marché des crypto-monnaies s’annonçait sous les meilleurs auspices.

Par ailleurs, avec la chute du cours du Bitcoin et des crypto-monnaies, « 4 entreprises minières sur 5 qui ont débuté leur activité au début de l’année n’ont pas eu d’autre choix que de fermer leurs portes, une partie d’entre elles ont même déclaré faillite ».

Diminution périodique de la part coréenne de crypto-monnaie au niveau mondial

Selon la CCTV-2, les difficultés encourues par les mineurs sud-coréens ont été aggravées par une chute des récompenses sous forme de crypto-monnaies dans le pays, notamment « la Kimchi Premium », passée de 40% en début 2018 à 1% à l’heure actuelle.

Toutefois, ce rapport avance qu’au 31 décembre 2018, la Banque de Corée ainsi que la banque centrale de Corée du Sud ont spéculé que le won sud-coréen – et les crypto-monnaies représenteraient 5,8% du marché mondial, soit une baisse de plus de 50% par rapport au volume de trading de wons estimé en 2017.

Source : (https://news.bitcoin.com/korean-miners-shut-down-2018/)