Économie

Côte d’Ivoire : 70% des cliniques privées sont illégales

une chambre d'hôpital avec deux lits
Written by Charlotte Rousseau

La chasse aux cliniques clandestines a été lancée le jeudi 03 janvier avec un Ministre de la Santé publique motivé. La Direction des Établissements et de la Profession Sanitaire a donc été sollicitée par le ministre pour débusquer ces entités illégales étant donné que parmi les 2000 cliniques privées en Côte d’Ivoire, 70% ne sont pas réglementées.

Une résolution sanitaire pour le début de l’année

CliniquePartout dans le monde, les gouvernements prennent des résolutions pour améliorer leur politique publique. En Côte d’Ivoire, c’est le secteur de la santé qui sera priorisé en début d’année avec une décision ferme de mettre fin à la prolifération des cliniques privées. C’est par le biais de la DEPS que le ministère de la Santé Publique Ivoirienne mènera cette opération en descendant directement sur le terrain.

Selon le ministre Aka Aouélé :

« Cette action contre la prolifération des cliniques privées clandestines vise à lutter contre la mauvaise qualité de soins offerts aux populations dans ces officines de santé ».

A cet effet, son cabinet a entrepris les premières descentes jeudi sur le grand Abidjan, qui sera poursuivi par d’autres opérations en dehors de la capitale.

Nettoyer le secteur sanitaire

La présence des cliniques clandestines est dangereuse pour la santé publique, contrairement à ce que d’autres pensent. En Côte d’Ivoire, la prolifération de ces cliniques a connu une hausse extraordinaire depuis quelques années, en brouillant davantage le contrôle du gouvernement sur les données réelles de la santé publique ivoirienne.

D’après les renseignements, Il existe plus de 2000 cliniques privées en Côte d’Ivoire et 70 % d’entre elles seraient illégales, ce qui signifie que 3 cliniques sur 10 exercent des activités sanitaires en dehors de la réglementation. Inutile de statuer sur leurs objectifs, qui peuvent aller de la bienveillance jusqu’aux profits malsains… raison pour laquelle le gouvernement a entrepris cette opération de nettoyage.

Source : (https://afrique.latribune.fr/afrique-de-l-ouest/cote-d-ivoire/2019-01-05/cote-d-ivoire-l-etat-declare-la-guerre-aux-cliniques-clandestines-802830.html#xtor=AL-13)