Économie

Le chômage régresse de 1,1% pour le 4ème trimestre de 2018

homme cherchant un emploi dans le journal
Written by Stephane Leroy

Le gouvernement d’Emmanuel Macron semble tenir le cap en matière de gestion du chômage. Malgré une fin d’année bousculée par la crise des gilets jaunes et une forte critique sur l’hypothétique « mauvaise décision » concernant le régime du chômage, le président continue de flotter en tenant tête à une régression des salaires et récemment une statistique surprenante en termes de chômage, qui annonce une décrue à 1,1% au quatrième trimestre de 2018.

Une diminution de 1,4 % en une année

 échange- de poignées de mainsLes chiffres de Dares confirment la bonne dynamique de la recherche de l’emploi en France. Apparemment, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi de catégorie A(catégorie sans aucune activité) a connu une chute de 1,1% pour le quatrième trimestre de 2018, soit quelque 3,676 millions de personnes.

En 12 mois, cela représente 1,4%, constituant une grande marge de régression malgré les fortes perturbations économiques et sociales de l’exercice 2018.

D’autre part, les chiffres affichent 0,8% de moins pour toutes les catégories (A,B,C) soit 5,916 millions de personnes, une première depuis la crise de 2008-2009.

Le système Macron fonctionne pour le moment

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les critiques adressées à Emmanuel Macron concernant le chômage n’auront pas eu raison des résultats car la courbe de régression du chômage s’est rapidement inversée depuis son investiture jusqu’à aujourd’hui.

Par extrapolation, il semble que les mouvements des gilets jaunes, intervenus en novembre, ne semblent pas influencer les chercheurs d’emploi d’après ces chiffres.

Ceci étant, la nouvelle politique sur les conditions d’accès à l’emploi mise en vigueur en 2019 ne tardera pas à alimenter de nouvelles réactions.

Source : (https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/01/25/le-nombre-de-chomeurs-a-nettement-diminue-au-dernier-trimestre-2018_5414420_823448.html)