Économie

Le nombre d’auto-entrepreneurs augmente massivement

un homme d'affaires
Written by Laurent Bijon

Vivre à son compte, être son propre patron ou encore démarrer sa propre micro-entreprise sont des idées qui fleurissent en masse depuis près de dix ans en France. D’après les chiffres de l’Insee, les auto-entrepreneurs ont gonflé de près de 308 300 en 2018, cependant, les micro-entreprises ne semblent pas briller en termes de revenus pour autant.

L’auto-entrepreneuriat explose en France

des collègues dans un bureau partagéDémarrer une entreprise à son compte promet de nombreux avantages par rapport au système salarial. En théorie, les auto-entrepreneurs bénéficient d’une fiscalité allégée, d’une procédure administrative simplifiée et bien d’autres avantages en matière de gestion de personnel et de conditions de travail.

D’après le nombre de micro-entreprises recensées par l’Insee le 29 janvier, qui annonce une croissance de 28 % en 2018, il semble bien que cette nouvelle philosophie de l’emploi attire de plus en plus de Français.

L’institution rapporte quelque 308 300 nouveaux enregistrements qui seront impliqués dans les 1,183 comptes préalablement déclarés en 2017.

Un secteur qui rapporte moyennement

Paradoxalement, la croissance des auto-entrepreneurs impacte négativement la finance.

61,4% de ces travailleurs autonomes ont déclaré avoir un revenu positif, d’une moyenne de 3 664 euros, une valeur bien modeste par rapport aux seuils légaux.

Au final, le choix de devenir entrepreneur n’est pas inhérent à la qualité du revenu, qui ne promet rien de bien sensationnel, d’autant plus qu’une bonne partie de ces entrepreneurs cumulent leurs activités avec un travail rémunéré. Ce serait plutôt une tendance croissante qui prône les conditions de travail, ce qui explique sa croissance élevée.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/01/30/microentrepreneurs-un-succes-en-trompe-l-il_5416420_3234.html)