Économie

Programmation Pluriannuelle de l’énergie : A quoi faut-il s’attendre ?

Une centrale nucléaire
Written by Stephane Leroy

Au mois de novembre, le président Emmanuel Macron avait annoncé ses nouvelles directives sur l’orientation de la politique écologique et nucléaire. Aujourd’hui, ce programme est lancé via le document de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), mise en ligne par le ministère de la transition écologique.

Une transition écologique pour 50 ans et plus

Emmanuel Macron sur un fond bleu clairL’écologie figure dans les grandes lignes de la politique de Macron. Lors de son discours de novembre, il avait clairement montré la voie à suivre avec une baisse de la consommation d’énergie fossile en vue suivie d’une meilleure exploitation des énergies renouvelables mais également un programme de réduction du nucléaire à 50% reporté pour 2035 et une neutralité carbone en 2050.

Ces grandes lignes figurent sur le document de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie, publiée par le ministère de la transition écologique le 25 janvier. L’agenda de la France en termes d’écologie est ainsi allongé jusqu’à cinq bonnes décennies, mais pour l’heure, la priorité reste l’amélioration des exploitations d’énergie, leur qualité et enfin la minimisation des impacts.

L’énergie alternative au menu

Bien qu’une sérieuse décision sur la réduction du nucléaire à 50% en 2025 ait été prise via la loi de transition énergétique, au temps de François Hollande, le nouveau gouvernement a préféré reporter les échéances pour 2035. La fermeture des grands réacteurs commencera donc en 2027 suivant le programme de Macron mais cela ressortira d’une autre décision.

Ceci étant, toute l’attention du gouvernement sera axée vers la gestion de la consommation d’énergie et de l’exploitation des énergies renouvelables. Une multiplication de la technologie éolienne est au menu avec 2,5 fois plus de puissance prévue pour 2030.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/01/25/nucleaire-energies-renouvelables-le-gouvernement-precise-sa-feuille-de-route_5414616_3234.html)