Économie

Retraite à taux plein : quel bonus ?

un retraité dans un bureau
Written by Stephane Leroy

Le futur projet gouvernemental lié à la retraite portera sur des droits à des bonus calculés à partir de points. Dans cette perspective, un système de majoration est appliqué pour la retraite, concernant des taux de 3 à 5 % par année de reconduction après les 62 ans.

Les taux pleins ne seront plus considérés

un couple retraité en noir et blancDans son projet de réforme sur la retraite, le gouvernement a promis de changer les bases de calcul fondamentales en évoquant un revirement sur les taux appliqués.

Ce dernier a opté pour un régime universel basé sur un système de points, qui écarterait les notions de taux plein.

Le calcul de la retraite s’effectuera ainsi à partir d’une base simple, après les 62 ans suivie d’un bonus allant de 3% à 5%, selon le nombre d’années d’exercice.

Le gouvernement annonce cette solution comme une alternative aux salariés opérant des retraites anticipées. Grâce aux bonus, ils seront en mesure de percevoir une cagnotte supplémentaire.

Les bonus au cœur de la réforme et de la fusion Agir-Arrco

Le système dénommé « surcote » sera mis en oeuvre dans un objectif de neutralité actuarielle, qui signifie que l’assuré bénéficiera de ces majorations malgré les mois de pension qu’il ne touche pas, sans pour autant coûter des sous à l’administration.

Au final, la surcote prévient les retraites anticipées étant donné que le taux plein n’a plus lieu d’être.

D’autre part, c’est aussi un bon investissement pour les assurés avides de renflouer leurs taux de retraite via des majorations allant jusqu’à 5%, selon le nombre d’années qu’ils cumulent.

Source : (https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/01/30/reforme-des-retraites-en-quoi-consisterait-la-nouvelle-surcote-de-pension_5416390_1657007.html)