Économie

Trois grands axes géopolitiques qui risquent de bouleverser 2019

Donald Trump
Written by Charlotte Rousseau

Plusieurs tensions géopolitiques ont été enregistrées à l’orée de cette année 2019. Depuis quelques mois, les relations commerciales entre la Chine et les États-Unis se sont fortement dégradées avec une administration Trump agressive et une Chine perspicace tandis qu’en Europe, les termes de l’accord pour la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE ne sont pas encore établis alors qu’il ne reste plus que 100 jours avant l’échéance prévue.

La guerre commerciale ouverte entre la Chine et les États-Unis

géopolitiqueSans aller vers la catégorisation des personnalités, il est évident que la manière dont Donald Trump et Xi Jinping conduisent les relations commerciales entre les deux pays vire à l’affrontement. Depuis peu, les deux chefs d’Etat se sont ralliés sur la mise en place d’un accord avant le 1er mars, cependant, les gestes stratégiques et les magouilles politiques ne semblent pas refléter cette volition.

De son côté, Donald Trump, fort de son caractère, a déclaré ouvertement la guerre à la Chine sur le plan commercial en le désignant comme principal adversaire des États-Unis. Cette déclaration est accompagnée d’un projet de décret qui empêchera ZTE et Huawei de pénétrer le marché américain.

De l’autre côté, la Chine n’émet aucun signal sur ses projets commerciaux, cependant, il est incontestable que les stratégies du pays du levant convergent vers une suprématie internationale en termes d’économie et de puissance militaire. Cette guerre à distance risque ainsi d’entraîner un conflit plus sérieux entre les deux protagonistes au grand malheur de l’économie internationale et des relations internationales en général.

Le Brexit sème la confusion en Europe

Depuis quelques années, l’instabilité économique de l’UE s’est amplifiée en commençant par la crise de Grèce qui a laissé de grandes cicatrices aux relations des membres. Actuellement, la Grande Bretagne tente de sortir de l’Union avec ou sans accord, étant donné qu’aucune majorité n’a été obtenue par le vote des parlementaires, une situation entraînée par l’indécision de Theresa May.

Au niveau géopolitique, les risques sont considérables pour l’Europe. Dans un premier temps, la succession des crises économiques amène quelques puissances européennes à se méfier du système.

Dans un second temps, les termes de l’accord de séparation avec la Grande-Bretagne entraîneront des conséquences énormes pour l’avenir des relations. Dans le cas où aucun accord n’est signé, une brume épaisse se formera entre les membres de l’UE et une GB affaiblie.

Source : (https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/quels-risques-mondiaux-en-2019-802530.html#xtor=AL-13)