Économie

17% des allocataires de la RSA attendent toujours les services d’accompagnement

signature d'un contrat d'assurance
Written by Charlotte Rousseau

Annoncé comme un droit pour la recherche d’emplois, l’accompagnement n’a pas encore couvert la totalité des allocataires en 6 mois. Selon les chiffres de la Drees, quelque 17% sont toujours dans l’expectative.

17% restants après 6 mois

une clause de contratLe programme d’incitation gouvernemental appuyé par une obligation de recherche d’emploi ne semble pas tenir la route, d’après les chiffres rapportés par Drees. Cette opération prévoyait une « orientation vers un parcours d’insertion » pour les bénéficiaires de revenu de solidarité active, alors qu’en 6 mois d’exécution, 17 % des allocataires recensés n’ont toujours pas reçu leurs droits à l’accompagnement.

C’est donc au conseil départemental qu’incombe cette mission d’orientation, mais pour l’heure, les statistiques indiquent un retard apparent bien que le RSA ne concernait que 2,1 millions de personnes majeures en décembre 2017.

Les taux diffèrent selon les départements

L’orientation promise par le gouvernement subit des retards depuis quelques années, et malgré que cette proportion ait été réduite par rapport aux effectifs de 2015 (20%), cela impacte directement sur les recrutements.

Par ailleurs, le recouvrement des accompagnements varie, selon la localité. Certains départements comme Paris frôlent les 98% alors qu’aux Ardennes, ce chiffre touche à peine les 48%. Il en est de même pour le délai, qui est de 32 jours en Eure-et-Loir tandis que dans l’Yonne, on enregistre 162 jours.

Source : (https://www.lemonde.fr/emploi/article/2019/02/07/rsa-pres-d-un-beneficiaire-sur-4-toujours-pas-accompagne-au-bout-de-6-mois_5420272_1698637.html)