Économie

Auto-école en ligne : le rapport pour favoriser l’accessibilité du permis de conduire a été rendu mardi

lampe led auto-école
Written by Stephane Leroy

Françoise Dumas a rendu mardi 12 février le rapport commandé par le premier ministre au mois d’août concernant les organisations des auto-écoles dans le but de « favoriser l’accessibilité du permis de conduire ». Ce dernier profite aux auto-écoles en ligne mais suscite toutefois la colère des auto-écoles traditionnelles.

L’école routière ouvre une seconde voie

des panneaux de signalisation routièreLe rapport rendu par Françoise Dumas, porte sur la réglementation des auto-écoles en ligne, pour une meilleure accessibilité à l’école routière comme demandé par Edouard Philippe.

Les auto-écoles en ligne permettent aux futurs conducteurs de s’inscrire et de choisir leur calendrier d’examen sans les aléas du programme traditionnel des auto-écoles.

Aussi, la guerre des deux écoles prendra fin si ce rapport mène à un changement de législation étant donné que l’UNIC (Union nationale des indépendants de la conduite) avait fait de nombreux procès aux auto-écoles en ligne.

Mme Dumas propose ainsi un agrément national, laissant libre cours à la formation en ligne, selon le choix des apprenants.

Désintermédier le système

L’une des barrières qui bloque l’accès au permis se base sur le processus complexe instauré par l’administration allant de l’inscription jusqu’à l’examen pratique. Grâce à l’école en ligne, les candidats à la conduite pourront s’inscrire seuls en suivant « un calendrier en ligne pour l’intégralité du territoire. »

D’autre part, le système de quota des places de chaque école basée sur un calcul rétrospectif introduit une réservation de place en fonction du nombre de candidats présenté à l’examen, ce qui signifie que les inscrits attendront plus longtemps selon la volonté des établissements avant de passer aux examens, avec des dépenses en sus.

Le rapport explique :

« Les établissements cherchant à conserver un nombre maximum de places sont amenés à s’échanger/se revendre les places qui ne leur sont en réalité pas nécessaires, réduisant ainsi la possibilité pour les candidats libres d’obtenir des places. »

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/12/permis-de-conduire-un-rapport-favorise-l-emergence-des-auto-ecoles-en-ligne_5422579_3234.html)