Économie

La SNCF met les TER en priorité pour redorer son blason

train de la sncf
Written by Laurent Bijon

Franck Lacroix, directeur général d’une des branches TER (Transport Express Régional) a lancé le la deuxième phase du programme de la marque commerciale de la SNCF qui se tourne vers l’amélioration des services des transports régionaux mais surtout en augmentant l’attractivité en visant 1,2 million de voyageurs à l’horizon 2025.

Remettre les TER sur les rails

ouvrier de la sncfDepuis quelques années, les transports régionaux ont souffert d’une forte dégradation des services en impactant directement sur le nombre de voyageurs quotidiens. Jeudi 14 février, Franck Lacroix, a ainsi présenté la deuxième partie de son plan Cap TER 2020 qui consiste à rehausser le nombre de voyageurs avec un objectif de fréquentation de plus de 20% pour les lignes régionales.

Dans cette perspective, le directeur de sa branche TER, conçoit une nouvelle approche résumée en une phrase :  » Plus proche et accessible à tous ».

Une approche qui se soucie plus de la commodité des voyageurs pour un service public bien établi mais surtout pour remettre les TER sur les rails dans un contexte commercial.

Les TER menacés par la concurrence

L’axe ferroviaire est surtout mis en évidence par Franck Lacroix étant donné que les services urbains ont été priorisés depuis plus de deux ans, pour des raisons commerciales et de rentabilité. Parallèlement, la réduction des taxes sur les TGV menace grandement le potentiel des lignes ferroviaires de la SNCF outre métropole.

Le programme de M.Lacroix portera ainsi sur la mise en place d’un TER efficace et attractif pour un résultat de fréquentation de 200 000 voyageurs quotidiens en plus chaque jour attendu en 2025. Cependant, d’énormes efforts y seront consacrés et l’engouement de la concurrence est encore à maîtriser pour atteindre ce résultat.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/18/comment-la-sncf-veut-attirer-a-nouveau-les-clients-de-proximite_5424852_3234.html)