Économie

L’agriculture 2.0 gagne les champs avec l’explosion du numérique

champ de plantation de soja
Avatar
Written by Stephane Leroy

Comme il était inconcevable dans les années 60 l’avènement de voitures pilotées par un ordinateur, il était de même pour un agriculteur qui ne pouvait pas voir son champ de culture géré par des drones. Grâce à la technologie numérique, l’Agritech est devenu un standard des cultivateurs modernes, voire même une priorité pour améliorer les rendements.

Plus rapide, plus précis et plus efficace

échange de poignées de mainsLe secteur agricole a toujours tenu une place importante dans l’économie d’une nation, par ailleurs, il a également évolué au fur et à mesure de la mutation des besoins des consommateurs. Aujourd’hui, l’agriculture est passée de la fourche aux claviers d’ordinateurs, et tout cela grâce au numérique.

Avec un besoin évolutif en approvisionnement, rester sur un système de gestion traditionnel n’est plus une bonne idée que ce soit pour l’agriculteur ou pour le consommateur. Actuellement les calendriers de production sont plus étroits et les moyens pour les respecter relèvent de l’Agritech, avec des matériaux numériques bien plus précis et plus efficaces que l’être humain. On parle bien évidemment de drones qui mesurent et surveillent les champs cultivés, les caméras de surveillance qui donnent des alertes sur la situation de l’élevage, ou encore la gestion logistique des récoltes par programme informatisé.

Vers une évolution sans limites

Le numérique est un véritable gésier d’innovation technique, il représente un univers quasiment illimité qui peut aller d’une simple systématisation jusqu’à une gestion administrative au complet. En ce qui concerne l’Agritech, les start-ups qui penchent vers ce secteur sont très actives et proposent à chaque fois de nouvelles solutions plus efficaces.

L’engouement est tel, qu’on peut désormais visiter des salons spécialement organisés pour le numérique de l’agriculture à l’instar de l’Agri 4.0, un évènement international qui se tiendra le 23 février à Paris. Durant le salon, 30 startups présenteront de nouvelles technologies adaptées à l’exploitation agricole comme les drones, les logiciels d’analyses d’images à base d’IA ou encore les robots de désherbage.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/17/l-agriculture-bousculee-par-le-numerique_5424579_3234.html)