Économie

L’avenir de Pieter Elbers à la tête de KLM est dans le flou

avion air france
Written by Laurent Bijon

A quelques semaines près du remaniement de la direction de KLM, une nomination prévue fin avril, les employés de la compagnie néerlandaise sont sur le qui-vive et craignent le remplacement de leur PDG, Pieters Elbers. Bien que ce dernier ait mentionné son désir de renouveler son mandat, Benjamin Smith, PDG d’Airfrance KLM semble tenir le suspense jusqu’au bout, avec des critiques dans le dos.

Les employés de KLM ne veulent pas d’un nouveau PDG

des sièges dans un avionL’avenir de Pieters Elbers à la tête de KLM n’est plus assuré depuis la visite de Benjamin Smith à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, où il a notamment félicité les bons résultats de la compagnie néerlandaise. Le patron d’Air France KLM a tenu à saluer les performances du groupe et surtout des cadres et des personnels mais n’a pas évoqué son opinion sur Pieter Elbers.

Depuis, les employés de KLM craignent pour le poste de leur PDG. Pour ces derniers, il n’est pas question de changer de système d’autant plus que le geste de M.Benjamin en dit long sur sa mauvaise opinion à l’égard du dirigeant de KLM. Aussi, une pétition a été lancée vendredi, qui a déjà enregistré 900 signatures sur les 32 000 salariés de KLM.

Air France KLM calme le jeu

La probabilité de nomination d’un nouveau dirigeant à la tête de KLM n’est pas nulle si l’on se fie à l’historique des avis de M.Benjamin à l’égard de M.Elbers depuis 2018. En effet, le patron d’Air France KLM a de bonnes raisons de l’écarter de l’échiquier étant donné qu’il représente un contrepoids de taille en termes d’image de la compagnie. M.Elbers aurait même été présenté comme le meilleur successeur de Jean-Marc Janaillac à la tête d’Air France KLM avant que la roue ait tourné en faveur de M.Benjamin.

Toutefois, Air France KLM clarifie le jeu en déclarant la transparence du processus. Jusqu’à présent, Benjamin Smith ne s’est pas encore penché sur la question et n’a pas encore pris de décision, en jouant sur la montre étant donné que la nomination devrait se faire en fin avril.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/08/klm-lutte-pour-preserver-son-independance-vis-a-vis-d-air-france_5420910_3234.html)