Économie

Le Bonus-Malus : goulot d’étranglement de la négociation gouvernement-patronat

Emmanuel Macron sur un fond bleu clair
Written by Laurent Bijon

La saga sur la mise en place du système « Bonus-malus » continue de faire jaser les patrons. Cette mesure fortement défendue par Emmanuel Macron entraîne de sérieux débats qui risquent de durer encore longtemps, étant donné la portée fiscale, économique et sociale du sujet.

Un sujet tabou chez les patrons

une clause de contratAlors que les négociations continuent entre le gouvernement et le patronat sur les assurances-chômages, Emmanuel Macron fait cavalier seul sur la promotion de son système Bonus-Malus, mal perçu par les entreprises.

Cette mesure fortement adulée par les syndicalistes ne fait pourtant pas l’unanimité chez les patrons des entreprises, à tel point que la Medef, l’U2P et la CPME ont décidé de quitter pour quelques jours la table des négociations.

Ce bonus-malus est annoncé comme une mesure contre la précarité de l’emploi, traduite par un système d’accentuation des cotisations pour ceux qui abusent des contrats-courts et des turn-over (Malus) ainsi que l’allégement de ces charges pour les adeptes des CDI. Actuellement, les patrons ne veulent plus entendre parler de cette mesure, trop sévère selon eux.

Les détails qui séparent

Si le gouvernement annonce la mesure comme bénéfique pour les employés, les entreprises la perçoivent comme négative sur leurs activités. Outre l’accentuation des cotisations, les effets d’entraînement de ce système sont décriés par les patrons dans le cadre de la concurrence mais aussi au niveau de la fiscalité.

France Industrie déclare :

« Le gouvernement a choisi de favoriser l’attractivité de la France à travers la baisse d’impôts sur les sociétés. C’est une bonne chose, mais il y avait plus urgent ».

Aussi, d’autres sujets sensibles comme les impôts de production devraient être traités étant donné que ces prélèvements s’appliquent sur les chiffres d’affaires, avec ou sans bénéfices.

Source : (https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/02/13/bonus-malus-charges-fiscalite-les-dossiers-qui-divisent-le-gouvernement-et-les-patrons_5422975_823448.html)