Économie

Le nouveau programme d’insertion entrepreneuriale « The Choice » de l’UPE 3 attire les jeunes

réunion de jeunes entrepreneurs
Written by Laurent Bijon

The Choice est un programme préparé par l’UPE3 qui se base sur une sélection de jeunes non diplômés avides de se lancer dans l’entreprenariat mis en concurrence, à l’image d’une émission télévisée bien connue « The Voice » et qui fonctionne à partir du même concept, avec des présélections, des coachs et des stages !

The Choice, un nouveau « The Voice » pour les jeunes entrepreneurs

assemblage de puzzleC’est le syndicat patronal des Bouches-du-Rhones qui a eu cette idée révolutionnaire, permettant aux germes d’idées des jeunes non diplômés d’être accompagnés. Si cette mesure n’est pas nouvelle en soi, ce sont les sélections et le déroulement des étapes qui sont révolutionnaires car les « candidats » seront choisis via des vidéos présentant leurs projets, suivies d’un coaching, et enfin des phases finales.

« Avec the Choice, notre objectif est de répondre à une problématique sociale. C’est une sorte d’École de la deuxième chance, l’insertion se faisant ici par entreprenariat », annonce Johan Bencivenga, l’un des organisateurs.

Pour commencer, les jeunes devront envoyer leurs vidéos, qui seront jugés suivi d’un coaching. 25 profils seront sélectionnés et 10 participeront à la finale.

Créer la flamme chez les jeunes

Si l’entrepreneuriat est bien perçu par les jeunes, il est toutefois inaccessible socialement et surtout psychologiquement. Pour les sensibiliser, la formule « The Choice » met en œuvre une approche bien plus familière aux jeunes et le patronat a mis les bouchées doubles pour attirer le maximum de candidats.

Effectivement, le projet a pour parrain Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM tandis que les coachs sont des personnalités très connues des jeunes. On retrouvera donc Soprano, et Joey Starr dans le jeu vers l’entreprenariat.

Johan Bencivenga espère ainsi motiver les jeunes et déclare :

« [La volonté] est à terme de pérenniser l’opération, qu’elle devienne une capacité d’insertion pour les 18/30 ans. Si nous pouvons venir à une centaine de jeunes chaque année, il ne faut pas hésiter. »

Source : (https://marseille.latribune.fr/economie/2019-02-11/johan-bencivenga-notre-objectif-est-de-favoriser-l-insertion-par-l-entreprenariat-807018.html)