Économie

Le RN saisit le CSA pour les prises de parole d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron sur un fond bleu clair
Written by Laurent Bijon

Bien décidé à surveiller la compagne d’Emmanuel Macron à l’horizon des Européennes. Le RN a récemment saisi le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel dans le but de limiter, ou plutôt de « décompter » le temps d’apparition du président dans les médias.

Un monopole médiatique

échange de poignées de mainsSamedi, Jean-Lin Lacapelle, délégué national du RN a annoncé la saisine de le CSA dans le cadre d’une limitation des apparitions médiatisées du président de la République et demande ainsi à ce que « le temps de parole d’Emmanuel Macron soit décompté dans le cadre de la campagne des élections européennes ».

En parlant des auto-invitations de ce dernier, il déclare :

« Je crois qu’Emmanuel Macron est aujourd’hui en campagne. Il monopolise l’espace médiatique sur les chaînes d’info pendant six, sept, huit heures de manière continue en faisant énormément de blabla », opinion partagée par Laurent Wauquiez, président des Républicains qui a également saisi le CSA pour monopole.

Une campagne déguisée

Le parti de l’opposition sort peu à peu ses griffes pour limiter les avances du président de la République dans la course aux chaises européennes.

De son côté, Emmanuel Macron profite largement de sa situation pour imprimer officieusement ses idées dans la tête des Français.

Le RN mène donc la danse avec cette demande de décompte, suivie de Laurent Wauquiez mais également de quelques têtes politiques comme Alexis Corbière, député LFI, qui a demandé à l’Assemblée nationale que « le temps de parole du président se fasse hors caméra. »

Source : (https://www.challenges.fr/politique/la-republique-en-marche/temps-de-parole-de-macron-le-rn-dit-avoir-saisi-le-csa_643018)