Crypto

Le Venezuela contrôle les capitaux issus des transferts de fonds en Bitcoin

une pièce de bitcoin posée sur des dollars
Written by Charlotte Rousseau

Le volume hebdomadaire des transactions Bitcoin vient d’atteindre un nouveau sommet record alors qu’au même moment, le gouvernement vénézuélien a publié de nouveaux règlements imposant des frais sur les transferts de capitaux en Bitcoin.

2454 BTC à travers Localbitcoins

des tokens de crypto-monnaies avec un marteau de jugeL’exchange Localbitcoins aurait récemment échangé 2454 BTC sur sa plateforme de trading la semaine du 4 au 9 février, ce qui dépasse les volumes de transactions de la semaine précédente estimés à 2004 BTC.Il s’agit du volume le plus élevé jamais enregistré dans le pays jusqu’à aujourd’hui.

Pour survivre au gré des troubles politiques, économiques et sociaux dans l’État latino-américain, les citoyens continuent de dépendre du Bitcoin et des autres crypto-monnaies existantes dans le pays. Au final, les problèmes liés à la pénurie de devises et à l’hyperinflation se verront aggravés par la situation politique actuelle.

Apparition de nouvelles directives sur la détention de crypto-monnaies

Au vu de l’augmentation accrue des échanges de Bitcoin, l’État a introduit des frais exorbitants sur les paiements réalisés en crypto-monnaies dans le pays.

L’avis publié du Journal Officiel n° 41581 du 07 février 2019 a annoncé que désormais, les transferts de fonds ainsi que la limitation de paiements en crypto-monnaies seront assurés par la Surintendance Nationale des Crypto-monnaies et Activités connexes du Venezuela (SUNACRIP). Aussi, l’avis a établi une limite supérieure a été fixée à 3000$.

En général, les commentaires des observateurs ont été négatifs car selon eux, l’imposition des frais sur les transferts de monnaies numériques est contre-productive comparée au système international de paiements en crypto-monnaies.

Source : (https://bitcoinist.com/venezuela-remittance-bitcoin-control/)