Économie

L’entretien du mobilier national fait rugir la Cour des comptes

la cour des comptes
Written by Laurent Bijon

Les employés du service du mobilier national et les gobelins ont été dénoncés par la Cour des comptes comme une « institution à bout de souffle ».

Le mobilier et les gobelins, un secteur inefficient

échange de poignées de mainsIl aura fallu attendre 2019 pour que la Cour des comptes élève sa voix contre la gabegie de l’entretien du mobilier national. En général, ce service a pour rôle de meubler les lieux des établissements du pouvoir avec de nouvelles pièces mais aussi en entretenant les vieux meubles.

Bien qu’il soit important d’accorder un intérêt particulier à ce secteur, la Cour des comptes n’a pas manqué de faire remarquer le gâchis du service et de son personnel qui ne travaille que quelques semaines en une année faute de commandes.

Double emploi, absence, mauvaises prestation

L’une des raisons qui a entraîné la Cour des comptes à dénigrer le fonctionnement de ce service se base sur le travail même du personnel du mobilier, qui ne constitue pas véritablement une nécessité à temps plein alors que ces salariés sont rémunérés pleinement en une année. Dans cette perspective, elle a qualifié ce service « d’institution à bout de souffle » dans son rapport du 6 février.

D’autre part, les 358 employés occupent des postes dans la menuiserie, et la tapisserie pour réparer et concevoir des meubles et des effigies nationales, ne semble pas offrir les meilleurs services pour traiter les vestiges nationaux étant donné que des chaises du XVIème siècle ont été collées avec de la colle moderne.

Par ailleurs, le problème de l’absentéisme a été remarqué par la Cour, mais cela n’est pas vraiment inhérent aux personnels mais plutôt au fonctionnement du service qui ne prévoit que quelques réparations et entretiens en un an, ce qui entraîne les doubles-emplois. Au final, lorsqu’on a besoin d’eux, les responsables des mobiliers nationaux sont absents, ou fournissent des services de bas de gamme.

Source : (https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/02/06/la-gabegie-des-gobelins-denoncee-par-la-cour-des-comptes_5419885_823448.html)