Économie

Les dépenses publiques constituent une richesse publique

calcul des dépenses
Written by Stephane Leroy

Les dépenses publiques vues par les contribuables reflètent parfois une charge pour l’Etat, dans le sens où une grande partie du budget est assignée aux travaux d’investissements et au fonctionnement selon la politique générale du gouvernement. Toutefois, le recours aux dépenses publiques renferme une grande richesse contrairement à ce que certains observateurs pensent, et contribue même à la revalorisation de l’économie.

Il existe plusieurs types de dépenses publiques

signature d'un contrat d'assuranceLes dépenses sont préparées bien à l’avance selon un calendrier annuel réglementé. C’est dans la loi de finance que l’Etat prépare les différents fonds affectés aux projets d’un exercice donné et il en est de même pour les recettes (les impôts et taxes).

Par ailleurs, les contribuables se plaignent parfois de la nature et de la quantité de ces dépenses qui sont alimentées par des prélèvements obligatoires et constituent dans ce sens un frein à l’économie.

Bien évidemment, la notion de dépense est liée à celle de la contribution, et également à celle de la politique du gouvernement. Financer la construction d’un nouveau bâtiment est une dépense issue des recettes, mais il faudra différencier les dépenses de fonctionnement, d’investissement, et celles des transferts de ressources… qui contribuent à la croissance économique.

Participation au calcul du PIB

Pour concevoir les dépenses publiques comme un paramètre de croissance, il faudra distinguer ses apports à l’économie. Les prestations sociales (assurances maladies, retraites, etc…) sont les principales dépenses à sens unique du budget, tandis que les investissements sur les constructions, les rénovations ainsi que les transferts de ressources aux entités économiques rapportent des valeurs au PIB.

En effet, si 57% des ressources sont prévues pour les dépenses, on aura tendance à croire que cette proportion est trop grande, et nuisible à la croissance. Cependant, tous les types de dépenses sont inclus dans le calcul du PIB et lorsque celles-ci contribuent dans les composantes de l’opération, elles participent également à sa croissance. Aussi, plus les dépenses sont grandes, plus le PIB réagit dans ce sens.

Source : (https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/02/20/les-depenses-publiques-sont-une-richesse-pas-une-charge-pour-l-economie_5425549_3232.html)