Économie

L’industrie française en perte de vitesse

un homme fromagier
Written by Stephane Leroy

Entre 17 ouvertures et 13 fermetures d’usines, l’exercice 2018 annonce un essoufflement du secteur industriel français. D’après ces chiffres issus du cabinet Trendeo dans le cadre de son bilan annuel, l’industrie française est en perte de vitesse au même titre que la croissance économique qui n’a enregistré que 1,5% de hausse en 2018.

L’industrie française s’essouffle

échange de poignées de mainsPas besoin d’être expert en statistiques pour voir à quel point le secteur industriel est en train de ralentir. D’après les chiffres de Trendeo, l’année 2018 s’est soldée sur un résultat; certes positif mais alarmant avec une régression palpable des « ouvertures ».

Le cabinet annonce 17 ouvertures sur une année alors que 13 sites ont été fermés depuis le mois de novembre.

Par rapport à l’année 2017, qui a été florissante avec 25 ouvertures, la tendance est en train de s’essouffler alors qu’une lueur d’espoir commençait à émerger depuis 2016, étant donné que 224 usines ont fermé leurs portes après la crise de 2009.

« Nous pensions que le déclin était enrayé. Cela reste vrai pour 2018, mais la situation demeure fragile pour l’avenir », déclare Philippe Varin, président de France Industrie.

Une situation alarmante

Bien que la tendance n’ait pas encore viré au rouge, cela n’empêche pas les observateurs de spéculer sur l’avenir sombre de l’industrie française. Que ce soit en termes de production ou d’investissement, les indicateurs sont alarmants. Comme l’explique le rapport de Trendeo, l’évolution serait « proche de zéro, voire légèrement négative par rapport à 2017. »

La croissance de la production annonce une faible performance, d’après les analyses de la plateforme, qui prévoyaient 0,6 % en plus alors que les résultats actuels représentent 5 fois moins.

D’autre part, cette situation ne semble pas sensibiliser les concernés puisqu’en 2017, lors du sommet Choose France, les entrepreneurs s’étaient préparés à affronter cette tendance en parlant de voir « le verre à moitié plein.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/05/apres-trois-ans-d-embellie-l-industrie-francaise-dans-l-expectative_5419342_3234.html)