Économie

Nanosive se penche sur le développement d’une protection solaire

une femme avec une crème solaire
Written by Charlotte Rousseau

Nanosive, la start-up marseillaise créée par Truffle Capital, financeur en capital-risque et créateur d’entreprise, vient de jeter son dévolu sur un nouveau projet qui se base sur des filtres solaires permettant de lutter contre les irradiations du soleil.

Un nouveau projet sur les protections solaires

lunette de soleil avec une lotion et un chapeauFinanceur et créateur d’entreprise, Truffle Capital exerce depuis quelque temps un rôle de catalyseur de projet provenant des idées fraîches des universités.

« Nous sommes en contact avec des quarante des meilleures universités américaines et européennes. Nous évaluons les innovations qui y naissent et nous en sélectionnons un petit nombre », explique Philippe Pouletty, le directeur général de Nanosive.

Dans cette perspective, la société choisit les meilleurs projets et les achètent pour les exploiter dans un cadre professionnel.

« Nous négocions ensuite des licences exclusives mondiales et nous bâtissons en France des entreprises nouvelles à partir de ces innovations », poursuit M.Pouletty.

« C’est dans une technologie proposant de nouveaux filtres solaires pour fournir des produits efficaces dans la durée », trouvée chez l’université de Yale que la société investira dans les mois à venir », annonce-t-il.

La protection solaire, un projet ambitieux

Ce n’est pas la première fois que des études sur la protection cutanée contre les irradiations du soleil sont proposées et les centaines de produits cosmétiques sur le marché le prouvent. Cependant, Nanosive se penche sur une solution révolutionnaire, qualifié « d’innovation radicale » par Philippe Pouletty.

« L’industrie cosmétique met souvent plus de moyens dans le marketing et la communication que dans la recherche et le développement. Nous, nous pensons qu’en mettant les moyens nécessaires sur la recherche haut de gamme, nous pouvons avoir des sauts d’innovation dans un domaine », renchérit le directeur de Nanosive.

On s’attend donc à ce que les principales étapes de la recherche sur cette solution révolutionnaire soient effectuées dans une ambiance purement scientifique et professionnelle. Comme annoncé par la société, l’objectif suivant est de « choisir les différents filtres à utiliser et optimiser les processus d’encapsulation des filtres.

Source : (https://marseille.latribune.fr/innovation/2019-02-01/comment-nanosive-veut-innover-en-matiere-de-protection-solaire-806078.html)