Économie

Partenariat : Toyota, Air Liquide, STEP et Idex s’associent pour déployer 500 taxis à hydrogène en région parisienne.

une voiture de demain
Written by Laurent Bijon

Le jeudi 21 février, Toyota France a annoncé la formation d’un partenariat entre Air Liquide, la société du Taxi Electrique Parisien (Step) et Idex, une société de services énergétiques, pour le lancement de 500 nouveaux taxis à hydrogène en 2020… une solution motorisée moins plébiscitée par les conducteurs français.

500 taxis à hydrogène avant 2020

voiture pour demainAux côtés des voitures électriques, qui semblent prendre le meilleur départ, les motorisations à hydrogène suivent discrètement la révolution sans pour autant exploser les ventes.

Dans le but d’exploiter plus amplement cette solution « bleue », Toyota France a annoncé le partenariat entre trois entreprises dont Air Liquide, la Société du Taxi Electrique Parisien, et Idex pour développer et déployer 500 nouveaux taxis à hydrogène à l’horizon de 2020, ce qui ne manquera pas de concurrencer les géants européens misant sur l’électrique.

Les avantages promis par l’hydrogène

Dans la même conception que les moteurs électriques, le système de motorisation à hydrogène fonctionne à partir d’une batterie rechargeable par de l’hydrogène pur. Selon les informations reçues du projet, le mode de transport prévu promet zéro émission.

Toutefois, la proposition d’un moteur à hydrogène requiert également des installations de recharge et c’est dans cette optique que Air Liquide et Idex vont déployer des stations à hydrogène parallèlement au lancement des 500 nouveaux taxis prévus en 2020 par Toyota et Step.

D’autres avantages comme des pleins en 5 minutes sont avancés par le partenariat afin de relancer la concurrence. Pour le moment, l’hydrogène se situe bien loin de la concurrence électrique étant donné que les grands constructeurs, à part Toyota et Hyundai se recentrent dessus.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/21/toyota-va-deployer-500-nouveaux-taxis-a-hydrogene-a-paris-d-ici-a-2020_5426442_3234.html)