Économie

RATP : la plus grande période d’investissement depuis les années 30

un autobus RATP
Written by Stephane Leroy

Interviewée par Le « Monde » sur ses projets actuels de la RATP, Catherine Guillouard PDG de la régie, annonce des investissements à hauteur du tiers du chiffre d’affaires annuel et des travaux colossaux similaires à celles des années 30.

une clause de contratCatherine Guillouard parle du CDG Express

Récemment, le projet CDG Express destiné à desservir l’aéroport et le centre-ville s’est vu contesté par de nombreux élus de la capitale. Questionnée sur l’avancée des travaux, en retard, Catherine Guillouard a mis l’accent sur les motivations du projet, axé sur l’accès des touristes au centre-ville.

Elle explique :

« Paris accueille 48 millions de touristes par an. Nous sommes l’une des rares capitales dans le monde à ne pas avoir un trajet direct de l’aéroport vers le centre, spécifique, dédié, de niveau international. C’est un investissement indispensable et nécessaire. Nous n’avons jamais fait tant de travaux d’infrastructure depuis les années 30. »

Réinvestir 30% des revenus

L’État des finances de la RATP se porte plutôt bien selon les déclarations de Catherine Guillouard. Actuellement, l’établissement public à caractère industriel et commercial projette d’investir 4,2 milliards d’euros sur ses propres fonds sur les 8,5 milliards annoncés.

Pour la fourchette 2016 à 2020, la régie entend investir 1,8 milliard pour le RER et 7 milliards entre 2019 et 2024.

Pour stabiliser les comptes, la RATP réinvestit 30% de ses revenus chaque année, d’après les déclarations de Catherine Guillouard.

« Ce calendrier colossal s’explique également par l’arrivée de la concurrence, BUS et autres services de transports privés », renchérit-elle.

Source : (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/01/la-ratp-investit-chaque-annee-un-tiers-de-son-chiffre-d-affaires_5417560_3234.html)