Santé

XRapid veut rapprocher la technologie et le diagnostic sanitaire

une chambre d'hôpital avec deux lits
Written by Charlotte Rousseau

Né en 2015 en Angleterre, xRapid s’est rapidement fait une réputation après le lancement de xRapid Malaria, une application intelligente qui traite des images pour faire un diagnostic rapide. Actuellement, la start-up marseillaise exploite de nouvelles pistes similaires pour étendre les diagnostics avec l’iPhone.

De xRapid Malaria au microscope automatisé

une clause de contratLa recherche technologique pour accélérer les processus de diagnostic médical est le terrain de jeu de xRapid. La société marseillaise étend aujourd’hui ses recherches sur de nouvelles formules basées sur l’intelligence artificielle, dans le but de rapprocher les patients des analyses médicales.

Avant d’arriver à ce stade, xRapid s’est forgé une notoriété certaine auprès des laboratoires du monde entier grâce au lancement de xRapid Malaria. Quelques mois plus tard, la société s’est penchée sur d’autres solutions d’analyses rapides avec le xRfiber, un microscope automatisé capable de compter les fibres d’amiantes.

« Nous avons fabriqué un microscope automatisé. Notre marché premier est celui des Etats-Unis, du Canada et de l’Australie. Puis c’est le marché européen » explique Jean Viry-Babel, co-fondateur de la plateforme.

Un microscope intégré à l’iPhone en perspective

Loin de s’être rassasié sur ces découvertes de 2015 et 2016, xRapid continue son bonhomme de chemin avec des ambitions extravagantes. Effectivement, le projet actuel de la société se base sur l’intégration d’une technologie de numérisation sanguine dans les Smartphones, et notamment l’iPhone.

Ce projet se nomme xRblood et « permet de faire de la numérisation sanguine, comme le fait un laboratoire », déclare Jean Viry-Babel, avant de poursuivre qu’il serait « capable de compter les globules rouges, les globules blancs, les parasites et les plaquettes ».

Ce nouveau projet, hautement technologique est annoncé pour le mois de juin. Il aidera de nombreuses personnes à effectuer des tests à distance et d’envoyer les informations aux médecins.

Source : (https://marseille.latribune.fr/innovation/2019-02-05/comment-xrapid-adresse-le-diagnostic-microscopique-806408.html)