Économie

Yvon Robert revient sur l’effectivité du « Renouveau du service public » écrit il y a trente ans

signature d'un contrat d'assurance
Written by Laurent Bijon

Yvon Robert, à l’origine de la célèbre circulaire « Le Renouveau du service public », est revenu sur l’état actuel et l’application actuelle de ce texte, lancé en 1989.

Une circulaire qui prévoyait tout à l’avance

une clause de contratA l’époque où Michel Rocard était premier ministre, la vision de la politique publique faisait référence à une gestion moderne et futuriste. À partir de cette circulaire, qui parlait non seulement de la rationalité de la politique publique, mais également des réflexions fondamentales sur la gestion de la fonction publique et des rapports à l’usager, l’Etat français semblait se soucier des vrais blocages de la mission administrative et de ses relations avec le peuple.

Trente ans après, Yvon Robert, l’un des concepteurs de cet édit revient sur son effectivité et profite de l’occasion pour placer quelques critiques et améliorations. Dans une tribune au « monde », il évoque la « faible régulation collective au sein des organisations publiques, laissant place aux dysfonctionnements et à la crise », inhérente à une mauvaise conception de la « méthode de transformation » qui se recentrerait plutôt vers les préceptes juridiques.

Confondre les objectifs et les modalités

La circulaire sur le renouveau du service public prévoyait à l’avance les crises actuelles et c’est d’ailleurs ce caractère intemporel qui a permis au texte de voyager de génération en génération.

Ceci étant, Yvon Robert constate quelques décalages entre les objectifs et les modalités des actions publiques.

Il critique ainsi la prise de mesure sur les réformes de politiques publiques (RGPP et MAP), qui seraient plutôt axées vers la « culture bureaucratique » que sur les vraies réformes.

« Dans cette perspective, la faible culture du management…conduit à des situations de crise d’autant plus que les modalités sont priorisées, voire confondues avec les objectifs », poursuit-il.

Source : (https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/02/27/la-faible-culture-du-management-dans-les-organisations-publiques-conduit-a-des-situations-de-crise_5429064_3232.html)