Économie

Facebook : Zuckerberg veut renouer avec la confidentialité

Mark Zuckerberg sur un fond bleu
Written by Stephane Leroy

Mark Zuckerberg a annoncé sa volonté de recadrer la mission du plus grand réseau social du monde, devenu intenable en matière de partage de données. Le message, ou plutôt l’article qu’il partage fait référence à une nouvelle vision sur la confidentialité, une notion qui n’a pas été priorisée depuis le lancement de la plateforme, et que le grand Zuckerberg veut réétudier, 15 ans après.

Zuckerberg veut redresser un Facebook exhibitionniste

Photo de Mark Zuckerberg dans un smartphoneLe lancement de Facebook a entraîné une révolution phénoménale dans le comportement social des internautes. Aujourd’hui, cet outil est devenu un must pour chaque profil enregistré et ni les enfants ni les adultes ne peuvent s’en passer en l’espace d’une seule journée.

A l’origine du projet, l’idéologie de Mark Zuckerberg sur les interactions sociales portait sur un rapprochement direct entre les personnes, mais au fur et à mesure de son exploitation, la plateforme émerge de nombreuses conséquences néfastes, et notamment au niveau de la confidentialité, qui n’est plus respectée.

Actuellement, de nombreux utilisateurs commencent à douter de la gestion des informations personnelles de la plateforme et c’est dans cette perspective que le patron de Facebook veut recadrer le système.

Une nouvelle approche axée sur la protection des données privées

Conscient de la déroute de Facebook sur le partage intenable des données, désormais profitables pour les malfaiteurs, Zuckerberg a affirmé dans son article le besoin des utilisateurs à interagir avec des proches dans un cercle privé.

Il déclare :

« Aujourd’hui, nous voyons déjà que la messagerie privée, les histoires éphémères et les petits groupes sont de loin les domaines de la communication en ligne dont la croissance est la plus rapide. Il y a un certain nombre de raisons à cela. Beaucoup de gens préfèrent l’intimité de communiquer en tête-à-tête ou avec quelques amis seulement. Les gens sont prudents d’avoir un enregistrement permanent de ce qu’ils ont partagé. Et nous nous attendons tous à pouvoir faire des choses comme des paiements privés et sécurisés. »

Par ailleurs, les interactions privées sont dans le collimateur du patron de Facebook, et c’est par le biais d’échanges chiffrés qu’il compte obtenir ce résultat. Dans la même rubrique; il cherche à limiter la durée de vie des données (messages et stories), « pour que de vieux contenus ne puissent plus venir nous hanter plus tard », explique-t-il.

Source : (https://www.lci.fr/high-tech/facebook-pour-sauver-notre-vie-privee-mark-zuckerberg-promet-de-reconstruire-le-reseau-social-doit-on-y-croire-2114841.html)