bourse

L’action de Boeing fait un plongeon après le crash de B727 ce dimanche

ailes avions
Written by Stephane Leroy

L’action de Boeing serait en zone de turbulences après que plusieurs compagnies aériennes aient décidé de mettre hors service le modèle phare du constructeur américain: l’appareil B727 Max. Ce lundi, l’action de Boeing a chuté de 10% quelques heures seulement après l’ouverture de la séance à Wall Street.

Des déconvenus et accidents mortels  

des sièges dans un avionSuite au crash du B727 Max de la compagnie d’Ethiopian Airlines survenue dimanche dernier, la Chine, l’Indonésie et la compagnie Ethiopian Airlines ont décidé de suspendre le vol de tous les Boeing 737 Max jusqu’à nouvel ordre. Depuis, le constructeur américain accuse le coup en bourse:son action a chuté de plus de 13,5%, ce qui représente une perte en capitalisation boursière de plus de 30 milliards de dollars, en début de séance à Wall Street avant de se redresser en fin de matinée.

Une telle chute de l’action de Boeing serait également amputée à un autre crash du fameux appareil B727 Max survenu en novembre dernier et appartenant à la compagnie indonésienne Lion Air. Les investisseurs redoutent surtout que le modèle B727 Max soit mis en cause dans les deux accidents d’autant que les deux évènements ont des similarités frappantes: les deux avions ont déraillé seulement quelques minutes après le décollage et ont été relativement neufs (acheter moins de trois avant l’accident).

Une reprise des actions de Boeing?

Les causes des accidents ne sont pas encore déterminées à l’heure actuelle et fait planer le doute que le modèle B737 Max soit défectueux.  De son côté, la compagnie Ethiopian Airlines essaye de minimiser son rôle dans l’accident en affirmant que Yared Getachew, le commandant de bord de l’appareil qui a eu un destin funeste a au compteur plus de 8 000 heures de vol.

Cependant la plupart des compagnies ont décidé de maintenir les vols sur le B737: la compagnie Norwegian a décidé de continuer à utiliser les appareils du constructeur américain et assure suive à la lettre les recommandations de Boeing concernant l’usage du B737 Max. La compagnie Icelandair continue également à utiliser ses trois engins.

Bien que l’action de Boeing enregistre sa plus lourde perte au cours d’une séance depuis janvier 2016 ce lundi, il serait étonnant qu’elle chute davantage dans les jours à venir.