Économie

Une psychologue du MIT explique que l’addiction à la technologie se rapproche de l’addiction alimentaire

mains enchainées avec un smartphone
Written by Charlotte Rousseau

Se confiant à Business Insider, Sherry Turkle a évoqué le danger que pouvait représenter la technologie sur la psychologie sociale et la santé publique. Dans ses explications, elle développe le rapprochement du processus d’addiction aux appareils technologiques à celui de l’obésité, que la simple volonté ne peut pas combattre.

La technologie déchire le tissu social

PinterestLa psychologue du MIT a commencé son exposition sur la dynamique de consommation actuelle des appareils technologiques, qui tend vers la dérision et le déchirement social.

D’après ses déclarations :

« La technologie peut nous faire oublier ce que nous savons de la vie. Une des choses qu’elle nous a fait oublier est que nous avons besoin de prendre soin de nos relations, d’autres personnes et de nos propres sentiments. »

Dans ses propos, Turkle fait référence à une société obnubilée par une technologie de plus en plus performante dont le degré d’addiction est calculé par les constructeurs.

Elle affirme que 77% des Américains possèdent un smartphone et qu’une personne toucherait son téléphone au moins 2600 fois en une journée.

Addiction à la tech et à la nourriture, un processus similaire

Le marketing utilisé par les producteurs de nourritures de sucre et les sociétés technologiques qui offrent plus de contenus addictifs serait similaire, d’après Turkle.

Toutes les astuces pour attirer la clientèle vers un produit ne passent plus par l’éthique explique-t-elle et le seul objectif serait de vendre sans concession.

Le pourcentage annoncé par la psychologue concernant l’usage quotidien du smartphone confirme ainsi cette politique de vente irresponsable, qui marche parfaitement…que la science du comportement appuie également.

Cependant, la seule solution qui s’ouvre aux consommateurs se rapporte à la volonté, mais elle ne marche pas non plus déclare Turkle, en plaignant fortement la génération future.

Source : (https://www.businessinsider.fr/obsession-smartphone-ressemble-epidemie-obesite-psychologue-mit)