bourse

Vivendi vend ses dernières actions au sein de Vivendi

Ubisoft
Written by Stephane Leroy

Vivendi vient de rendre les armes en se débarrassant de ses dernières actions (6%) au sein de l’éditeur de jeu Ubisoft. Après une tentative d’OPA, Vivendi a entamé un processus de désengagement au capital du groupe en mars 2018 et aurait quitté définitivement l’entreprise cette semaine.  

Vivendi quitte l’éditeur de jeux  

économie globaleLa saga qui opposait Vivendi et les autres actionnaires de Vivendi arrive à son terme. Trois ans et demi après son arrivée au capital d’Ubisoft, Vivendi n’a pas réussi à prendre le contrôle du groupe par une montée progressive en capital, même en détenant, quelques mois plus tôt, jusqu’à 27,4% d’Ubisoft. A l’époque, Yves Guillemot, le PDG d’Ubisoft avait dénoncé “une prise de contrôle rampante” de Vivendi.

Finalement, Vivendi a pris l’engagement de vendre en totalité ses parts en mars 2018 et de ne plus prendre part aux décisions de l’éditeur de jeu.

La cession de la participation de Vivendi dans Ubisoft a représenté un montant de 2 milliards d’euros, soit une plus-value de 1,2 milliard d’euros », indique un communiqué publié le 5 mars.

Concernant les parts restants  (6%) qui ont été vendus cette semaine a permis à Vivendi d’amasser plus de 429 millions d’euros engrangeant au passage une plus-value de 220 millions d’euros. Vivendi s’est également engagé à ne plus acheter des actions d’Ubisoft pour les cinq années à venir.

D’autres entrée au sein d’Ubisoft

Les actions en vente d’Ubisoft ont rapidement trouvées preneurs: deux nouveaux actionnaires, le fonds de pension Ontario Teachers (3,4%) et le géant chinois du numérique Tencent (5%) ont fait leur entrée au capital du groupe.

Malgré son éviction d’Ubisoft, Vivendi, qui détient toujours l’éditeur de jeux Gameloft, annonce “son intention de continuer à se renforcer dans les jeux vidéo ».

Source: (https://bfmbusiness.bfmtv.com/hightech/vivendi-se-desengage-totalement-de-ubisoft-1646532.html)