Économie

Bio: Carrefour veut prendre le lead du segment biologique face à ses concurrents

carrefour
Avatar
Written by Charlotte Rousseau

Alors que ses concurrents veulent tous prendre d’assaut la vente de produits bio, Carrefour désire également tirer la couverture à lui sur ce segment d’activité. Benoît Soury, le directeur du marché bio de Carrefour, ambitionne de faire un chiffre d’affaires de 5 milliards sur le bio en 2022.

Le combat de coq entre Carrefour et Casino

Biocoop, Leclerc, Casino, Carrefour…tous lorgnent sur le marché juteux du bio. Carrefour et Casino annonce tous deux prendre le lead de ce segment: les deux entreprises de la grande distribution ont sorti presque en même temps leurs résultats trimestriels, respectivement le 24 avril pour Carrefour et le 25 avril pour Casino. Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, annonce une croissance de 20% de sa filière bio contre 11% pour Casino.

filière bio

Alors que d’un côté, on a le géant Carrefour qui vise un chiffre de 5 milliards d’euros en 2022, Jean-Charle Naouri, PDG de Casino s’attend à ce que la vente de produits bio au sein des enseignes Carrefour atteigne le chiffre de 1,5 milliards d’euros en France en 2021. Le dirigeant assure d’ailleurs que Carrefour: “par ailleurs, poursuivra la croissance du bio, où nous sommes déjà leader, notamment grâce à nos magasins Naturalia ». Des déclarations que conteste fermement Casino qui revendique également: « notre ambition est de devenir le leader européen dans le bio ».

Un interview avec le dirigeant de Carrefour

Benoit Soury, directeur du marché Bio à Carrefour a exposé plus en détails les objectifs du groupe en terme de vente et la manière dont il se démarquera de ses concurrents. Dans un premier temps, le dirigeant a clamé haut et fort être le premier sur le segment biologique en France avec chiffres à l’appui.


Sur le marché français, nous occupons la première place avec 1,450 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Nous sommes suivis de Biocoop avec 1,2 milliard de chiffre d’affaires pour le réseau, dont il faut retirer moins de 10% d’offre non bio, puis de Leclerc avec plus de 950 millions d’euros, à peu près comme Casino, a-t-il annoncé.

En ce qui concerne une des stratégies de Carrefour pour développer sa filière Bio, ce dernier a exposé:

Elle est assez simple. Tout d’abord, nous investissons depuis des années dans le développement de filières. Historiquement, il s’agissait de filières non biologiques, mais nous élargissons désormais au bio. Nous avons ainsi créé de véritables filières bios dans la banane, la clémentine de Corse ou les œufs.

Carrefour a annoncé d’autres mesures qui vise à accélérer le développement de sa filière biologique qui devient un vecteur de croissance incontournable pour les supermarchés.  

Source:(https://www.challenges.fr/entreprise/bio-carrefour-casino-et-leclerc-veulent-la-premiere-place_654714)