Économie

Crédit immobilier: les taux presque à leur plus bas historique en mai 2019

crédit immobilier
Avatar
Written by Stephane Leroy

L’accès au crédit immobilier n’a jamais était aussi favorable pour les Français en quête de logement. Et pour cause, le taux immobilier moyen frôlent du doigt son plus bas historique de 2016 ( 1,35%) et se situe actuellement à 1,33%, d’après l’observatoire Crédit Logement/CSA.

Des taux presque au plus bas

Selon Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers, « la baisse des taux, qui s’est traduite par un meilleur accès à la propriété immobilière, est une très bonne nouvelle pour le marché immobilier”.  Ce recul est surtout dû à une concurrence féroce des banques qui proposent souvent des offres de crédit alléchantes pendant “le printemps immobilier” et la politique accommodante de la Banque centrale européenne qui maintient les taux directeurs très bas pour encourager les prêts aux consommateurs.

un porte-clé maison

Mieux, « aujourd’hui, il est possible d’emprunter avec un taux minimum de 0,95% bruts sur vingt ans et sur vingt-cinq ans à partir de 1,25% », assure Cécile Roquelaure, directrice de la communication du courtier Empruntis. D’après les sources d’Artemis Courtage, les emprunteurs à haut revenu ont pu accéder à un prêt sur vingt ans avec un taux de 0,7 % bruts.

Une tendance à la baisse qui se confirme

Il ne s’agit pas d’une phase éphémère qui est susceptible de se renverser par une hausse soudaine des taux d’intérêts des crédits immobiliers. L’observatoire Crédit Logement/CSA assure que ainsi que “les taux reculent toujours ; ils ont presque atteint leur minimum historique de novembre 2016 (1,33%). Quant à Henry Buzy-Cazaux, ce dernier affirme:  « on observera probablement quelques hausses ou quelques baisses, mais cette tendance devrait se confirmer.


Néanmoins, les taux qui sont au plus bas ne suffisent pour être propriétaire en raison de l’inflation immobilière. Surtout, cette baisse aurait servi à mieux faire passer le fait que “les aides au logement ont été réduites et les prêts à taux zéro ont été divisé par deux dans les zones non-tendues, alors que de nombreuses personnes ont encore besoin de l’aide de la collectivité » souligne Henry Buzy-Cazaux.

Source:(https://bfmbusiness.bfmtv.com/immo/immobilier-la-baisse-des-taux-devrait-se-confirmer-1686847.html#xtor=AL-68)