Économie

Jean-Michel Blanquer veut assurer un salaire minimum de 2000 euros aux professeurs

Livre ouverte
Avatar
Written by Stephane Leroy

La colère gronde chez les professeurs d’écoles qui se plaignent d’être parmi les moins payés de l’OCDE. Résolu à calmer les tensions, le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé une revalorisation du pouvoir d’achat du corps enseignant et un salaire minimum de 2000 euros serait envisagé…

Un salaire minimum de 2 000 euros est-il possible?

A la veille de la journée de mobilisation dans la fonction publique du jeudi, Jean-Michel Blanquer a été au micro d’Europe 1 pour dévoiler ses objectifs en matière de réformes structurantes orienter vers le bien-être des professeurs. Ce dernier tient à garantir un salaire minimum de 2.000 euros.  « C’est typiquement le genre d’objectif que je souhaite me fixer »a-t-il révélé.

Néanmoins, le ministre de l’Education Nationale reste prudent et annonce qu’entre l’ambition d’assurer un salaire de 2.000 euros et sa réalisation, il reste encore un grand écart technique et budgétaire à combler.

C’est un travail à la fois très technique et très budgétaire et nous allons l’approfondir. Je ne peux pas être précis à ce stade, ce serait absurde de mettre la charrue avant les boeufs », a-t-il avancé.

En attendant, Jean-Michel Blanquer assure travailler dans ce sens et des discussions sur le sujet sont en cours dans le cadre des négociations du projet de loi de Finances 2020.

ordinateur protable

Réforme retraite et enseignants

En marche vers la réforme de la retraite, le président Emmanuel Macron a annoncé, lors d’une conférence de presse, qu’il mettra les moyens nécessaires pour améliorer la situation des enseignants

Si voulons qu’il y ait de l’équité au moment de cette future retraite, il faut que dans l’intervalle on ait réussi à monter le pouvoir d’achat des professeurs« , a-t-il expliqué.

Ce dernier annonce qu’« en vue de la réforme des retraites que nous aurons à conduire, il faudra revoir en profondeur et revaloriser cette profession. »

Ce besoin de “revaloriser cette profession” répond surtout à un enjeu d’attractivité de la profession en raison de manque accru d’enseignants en France. En 2018, il manquait 586 enseignants dans les écoles primaires des académies de Créteil et Versailles (et 599 en 2017).

Source: (https://fr.finance.yahoo.com/actualites/2-000-euros-minimum-salaire-104417580.html)