Économie

La série de suicides chez France Télécom refait surface dix ans après : l’ex-PDG du groupe Orange sur la sellette

Mort en autopsie
Avatar
Written by Charlotte Rousseau

Un nouveau procès risque de mettre l’ex-dirigeant de Orange (autrefois France Télécom) et six autres anciens dirigeants dans une position compliquée. Poursuivis pour « harcèlement moral », ces ex-responsables de la société font aujourd’hui face à la justice pour avoir mené une politique de licenciement déstabilisatrice, il y a 10 ans de cela.

« Un passé douloureux » qui refait surface

Après sept années d’enquête menée par le parquet de Paris, l’affaire du suicide des quelque 35 employés de France Télecom aura finalement débouché sur des accusations. Dix ans après la série noire, Didier Lombard et six autres ex-dirigeants de la société de télécommunication se retrouvent donc devant la justice pour répondre de ces accusations.

Orange FRance

Le procès intenté prône notamment sur le harcèlement moral au sein de France Télécom de la part de ses dirigeants, accusés d’avoir déstabilisé les salariés à partir d’une politique de suppression de postes menant quelques victimes à mettre un terme à leurs existences en l’espace de deux ans. Stéphane Richard, actuel PDG d’Orange, déplore la situation et déclare :

« Un passé douloureux va remonter à la surface, car bon nombre de nos salariés étaient déjà présents lors de la crise ».

Des mesures de stabilisation psychosociale ont été mises en place

L’écho du multiple suicide a rapidement incité Orange à appliquer une politique de prévention il y a quelques années de cela. Effectivement, 1000 salariés responsables de la proximité et de l’assistance sociale font aujourd’hui partie intégrante du personnel.

Par ailleurs, d’autres dispositifs tels que les conférences, les systèmes de bonifications et autres projets de valorisation ont été mis en œuvre pour apaiser la tension dans le système. Cependant, de nombreux défis restent à relever, que ce soit au niveau de la pression concurrentielle, de la politique de vente, de la réorganisation des boutiques etc…

Source : ( https://www.lci.fr/justice/dix-ans-apres-les-suicides-a-france-telecom-les-ex-dirigeants-juges-pour-harcelement-moral-didier-lombard-2120320.html )