Économie

La Corée du Nord doit sortir d’urgence d’une « grave situation » économique, annonce Kim Jong Un

Avatar
Written by Stephane Leroy

Le leader de la Corée du Nord a récemment mis en demeure les dirigeants du Parti des travailleurs en ce qui concerne une situation critique de l’économie de son pays. Qualifiant la conjoncture de « grave« , Kim Jong Un a incité ses collaborateurs politiques à mettre fin à la déroute le plus rapidement possible et plus précisément dans le secteur industriel.

Kim Jong Un présente la feuille de route pour sortir son pays de la crise

Bien que la Corée du Nord soit habituellement présentée comme un pays épanoui aux yeux de ses citoyens, le controversé leader de cette nation autarcique a reconnu une « grave situation«  économique traduite par un ralentissement des activités industrielles récemment.

A l’occasion d’une session plénière du Parti des Travailleurs qu’il a présidée, Kim Jong Un a demandé à ce que des mesures d’urgence soient prises pour sortir la Corée du Nord de cette déroute. Dans cette perspective, il a présenté une feuille de route relatant des tâches à accomplir qui permettraient de corriger la mire.

La réunion la plus longue enregistrée depuis 1990

La « gravité » de la situation semble avancée si l’on interprète le temps que les dirigeants accordent à cette session. En effet, la réunion a débuté samedi et a emprunté son 3ème jour lundi, ce qui constitue le sommet le plus long depuis 1990, comme l’affirme l’agence de presse Nord-coréenne.

« La décision de Pyongyang d’accueillir une session plénière pendant plusieurs jours illustre la gravité avec laquelle il considère les situations intérieures et extérieures, » explique un chercheur à l’institut Sejong.

Rappelons que cette réunion précède l’ultimatum de fin d’année que la Corée du Nord a lancé à Washington pour réduire ses sanctions. A défaut, le leader du pays a promis d’offrir un cadeau que les américains ne seraient pas prêts d’oublier.