Économie

En 2019, Hong Kong est entré en récession pour la première fois en 10 ans

Avatar
Written by Laurent Bijon

Après avoir subi les affres de la tension commerciale sino-américaine, la croissance hongkongaise s’est contractée de 2,9% au quatrième trimestre dernier enregistrant ainsi sa plus mauvaise performance en une décennie.

Un quatrième trimestre désastreux

En raison des tensions internes causées par le mouvement pro-démocratie et la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-unis, Hong Kong affiche un bilan financier désastreux en 2019, entrant ainsi en récession pour la première fois depuis dix ans. Sur l’année 2019, le PIB du pays s’est contracté de 1,2%. Le ralentissement économique de l’ancien territoire britannique a été d’autant plus flagrant au quatrième trimestre avec une croissance en recul de 2,9%.

Le mouvement pro-démocratie qui demandent plus d’autonomie par rapport à la Chine continentale aurait été l’un des facteurs qui ont pesé sur l’économie hongkongaise.

« Les incidents avec violences apparus localement dans la société durant le trimestre ont encore davantage plombé la confiance (des entreprises), tout comme la consommation et les activités liées au tourisme », a indiqué dans un communiqué le gouvernement hongkongais. 

La guerre commerciale sino-américaine aurait également plombé les performances économique de Hong Kong.

Les conséquences de Cornovirus

L’année 2020 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour le pays. La crise sanitaire causée par le Coronavirus pourrait avoir des conséquences dramatiques sur le développement économique du pays. 

Toutefois, le pays a pris des mesures drastiques afin de stopper la propagation de l’épidémie sur le territoire, notamment en annonçant la fermeture de quatre point de contrôles frontaliers avec la Chine Continentale. A l’heure actuelle les effets du Coronavirus sont déjà visible, car en raison de son étroite relation avec la Chine, épicentre du virus, le nombre de fréquentation touristique a fortement baissé à Hong-kong.