Économie

Coronavirus: Hong Kong annonce un repli de 8,9% de son PIB

Avatar
Written by Charlotte Rousseau


Alors que son économie a été malmenée par la crise, Hong Kong enregistre un repli de 8,9% de son PIB sur un an, soit l’une des plus fortes contractions enregistrées à travers le monde. 

Une économie à la dérive 

L’ancienne économie britannique subit de plein fouet les conséquences du coronavirus. Selon les derniers chiffres officiels, le PIB hongkongais s’est replié de 8,9% sur un an, soit la plus forte baisse jamais enregistrée dans le pays. 

coronavirus

« C’est le recul le plus important mesuré depuis la période initiale de référence, le premier trimestre de 1974 », a annoncé lundi l’exécutif hongkongais dans un communiqué.

En comparaison, la crise financière de 2009 a été moins désastreuse pour la croissance du pays avec un recul de seulement 7,8% de son PIB. Le coronavirus aurait fait flancher l’économie hongkongaise en portant un coup sur les exportations du pays.

“Confrontée à l’effondrement de la demande mondiale, la petite économie hongkongaise, très ouverte, se prend un choc sévère », a expliqué Qian Wan, économiste chez Bloomberg Intelligence, dans une note à ses clients.

Les fragilités de l’économie hongkongaise

Portée par une demande intérieure dynamique et un contexte international favorable, Hong Kong a affiché une hausse de 2,9% de son PIB en 2017. Toutefois, en raison de la guerre commerciale entre Pékin et Washington, le pays a enregistré pour la première de plus de dix ans une contraction de son économie (1,2%). Le pays a enregistré en 2019-2020 son premier déficit budgétaire depuis 15 ans, à hauteur de  4,8 milliards de dollars. 

Les autorités commencer à lever progressivement certaines mesures de restrictions associées au coronavirus, toutefois, les perspectives économiques du pays s’annoncent sombres pour les mois à venir. 

« Même s’il y a des améliorations, elles seront graduelles et petites », estime le secrétaire aux Finances Paul Chan