Économie

Covid-19 : L’Europe voit la lumière tandis qu’un nouvel épicentre nait en Amérique latine

Avatar
Written by Laurent Bijon

Après une lutte acharnée de trois mois contre l’expansion du coronavirus, maladie contagieuse et mortelle, les pays de l’Union européenne commencent à coordonner une politique de relance pour faire face aux déluges de sinistres humains, économiques et sociaux colossal laissés par le virus. De l’autre côté de l’Atlantique, le combat se poursuit aux Etats-Unis qui commencent à percevoir la lumière en atteignant le pic de la pandémie depuis trois jours, tandis qu’un nouvel épicentre se dessine en Amérique latine.

L’Europe vers la reprise

Le plan de relance de l’économie européenne prend forme et présage 750 milliards d’euros pour combler les trous financiers laissés par le Covid-19. Si la pandémie constitue toujours une menace sur le vieux continent, la grande majorité des pays commencent à coordonner leurs politiques pour reprendre les activités « normales », en commençant par le déconfinement et plus tard la réouverture des frontières.

Parmi les grands bénéficiaires potentiels du plan de relance, l’Italie devrait recevoir plus de 172 milliards d’euros, suivi de l’Espagne (140 milliards d’euros). Notons que les deux pays ont enregistré les pertes économiques, sociales et humaines les plus notables durant ces derniers mois. En ce qui concerne la France, près de 38 milliards d’euros seraient prévus suivant les données relayées par l’AFP.

coronavirus

L’Amérique latine à l’orée du déluge

Si l’Europe et les Etats-Unis ont conjointement enregistré le plus grand nombre de pertes avec trois quarts des décès dûs au coronavirus, les chiffres ébauchent les inquiétudes au niveau des pays du Sud, avec un nouvel épicentre signalé récemment en Amérique Latine.

En l’occurrence, l’Organisation panaméricaine de la santé a rapporté un nombre de contamination au quotidien supérieur à celui de l’Europe et des Etats-Unis sur le continent. Ainsi, le Pérou a enregistré 5.772 nouveaux cas en l’espace de 24 heures… un record ahurissant qui risque pourtant d’être battu par ses voisins à savoir le Brésil et le Chili selon l’agence régionale de l’OMS.