Accueil Économie Collision avec un animal sauvage : quelle indemnisation par votre assurance auto...

Collision avec un animal sauvage : quelle indemnisation par votre assurance auto ?

217
0
Collision avec un animal sauvage : quelle indemnisation par votre assurance auto ?

Une avec un peut avoir des conséquences graves, tant sur le plan matériel qu'humain. Face à cette situation, il est essentiel de connaître les modalités d'indemnisation proposées par votre auto pour réagir de la meilleure manière possible.

L'indemnisation après une collision avec un sauvage : prise en charge et conditions

Prise en charge par l'assurance

La première question qui se pose après une collision avec un animal sauvage concerne la prise en charge par l'assurance. En règle générale, elle est assurée si vous avez souscrit à une garantie dommages tous accidents ou tous risques.

Conditions requises pour être indemnisé

Pour bénéficier de cette indemnisation, plusieurs conditions doivent être remplies. Il faut notamment prouver que la collision n'a pas été provoquée volontairement et que l'animal est bien sauvage et non domestique.

Il convient également de noter que chaque compagnie d'assurance a ses propres critères d'évaluation des sinistres. Enfin, nous allons aborder les différents types de dommages couverts par l'assurance en cas d' avec un animal.

Les différents types de dommages couverts par l'assurance en cas d'accident avec un animal

Dommages matériels

Les dégâts causés au véhicule lors de la collision sont généralement couverts par l'assurance. Ceci comprend les dommages directement causés par le choc, mais aussi ceux liés à une sortie de route occasionnée par la collision.

Dommages corporels

Si vous ou un passager êtes blessé lors de l'accident, les frais médicaux sont également pris en charge par votre assurance.

Après avoir passé en revue les différents types de dommages couverts, notre recommandation, comprendre que certaines assurances auto appliquent une franchise spécifique aux accidents avec animaux sauvages.

La franchise spécifique aux accidents avec animaux sauvages

Qu'est-ce qu'une franchise ?

Une franchise est la somme qui reste à votre charge après un sinistre. Elle peut être fixe ou proportionnelle, selon les termes du d'assurance.

Franchise et collision avec animal sauvage

Généralement, la franchise appliquée après une collision avec un animal sauvage est dite « incompressible ». Cela signifie qu'elle ne pourra pas être réduite, même si vous avez un bonus important.

Lire aussi :  Prêt étudiant classique : guide complet pour financer vos études

Étant donné que chaque compagnie d'assurance possède ses propres conditions et montants de franchises, il est recommandé de se renseigner auprès de son assureur pour connaître précisément les modalités. Maintenant que nous avons abordé le sujet des franchises, parlons des démarches nécessaires après la collision.

Prévenir les forces de l'ordre : démarches nécessaires après la collision

Informer les autorités compétentes

Après une collision avec un animal sauvage, il est essentiel de contacter la gendarmerie ou la police. Ces dernières établiront un constat officiel attestant de l'accident. Ce pourra ensuite être transmis à votre assurance.

Prévenir votre assureur

Outre le fait d'informer les forces de l'ordre, vous devez également prévenir votre assureur dans les plus brefs délais. Ceci nous amène au point suivant : la procédure à suivre pour une déclaration efficace auprès de votre assureur.

Procédure à suivre pour une déclaration efficace auprès de votre assureur

Réaliser un

Même en cas de collision avec un animal sauvage, il est recommandé de remplir un constat amiable. Ce document facilite grandement les démarches d'indemnisation.

Envoyer les documents nécessaires

En plus du constat amiable, il est nécessaire de fournir certains documents comme le rapport des forces de l'ordre, des photos du véhicule endommagé et éventuellement des factures d'hospitalisation si des blessures corporelles sont à déplorer.

Une fois ces démarches effectuées, il convient de se pencher sur les répercussions que peut avoir cet accident sur votre bonus/malus.

Répercussions sur le bonus/malus suite à un accident avec un animal

Impact sur le bonus/malus

D'une manière générale, une collision avec un animal sauvage n'a pas de répercussion sur le bonus/malus du conducteur. Toutefois, certaines compagnies d'assurance peuvent appliquer une hausse de la prime d'assurance.

de cette absence de malus

La raison de cette absence de malus est simple : dans le cas d'une collision avec un animal sauvage, le conducteur n'est pas considéré comme responsable. Ainsi, l'accident ne peut entraîner une aggravation du coefficient de réduction-majoration.

Lire aussi :  Valeur ajoutée en entreprise : définition et impact sur le partage des profits

Il sera cependant nécessaire pour le conducteur de respecter certains droits et obligations.

Droits et obligations du conducteur impliqué dans une collision avec faune sauvage

Obligations du conducteur

Outre l'obligation de prévenir les forces de l'ordre et son assureur, le conducteur doit également prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter d'autres accidents. Cela peut passer par la signalisation du lieu du sinistre ou encore la sécurisation des lieux.

Droits du conducteur

En tant que victime, le conducteur a le d'être indemnisé pour tous les dommages subis lors de la collision. Il peut donc demander la prise en charge des frais médicaux, des dommages matériels ou encore des préjudices moraux.

Après avoir abordé les droits et obligations du conducteur suite à une collision avec un animal sauvage, nous allons maintenant nous intéresser aux accidents et blessures corporelles.

Accidents et blessures corporelles : quelle indemnisation attendre ?

Indemnisation des blessures corporelles

Les blessures corporelles sont généralement indemnisées par l'assurance. Le montant varie en fonction de la gravité des blessures et des frais médicaux engagés.

Réparation du préjudice moral

En cas de préjudice moral (traumatisme psychologique, perte d'un proche…), une indemnisation peut également être demandée. Celle-ci est évaluée au cas par cas, selon les circonstances de l'accident et ses conséquences sur la victime.

Pour conclure, il faut souligner que chaque collision avec un animal sauvage est unique et nécessite donc une prise en charge spécifique.

Pour récapituler, après une collision avec un animal sauvage, plusieurs étapes sont à respecter pour être correctement indemnisé : prévenir les forces de l'ordre, informer son assureur en fournissant tous les documents nécessaires et suivre scrupuleusement les démarches indiquées par ce dernier. Il ne faut pas oublier également que le conducteur a des droits et obligations à respecter dans ce genre de situation. Enfin, si des blessures corporelles ont été subies lors de l'accident, une indemnisation spécifique sera évaluée.

4.3/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, Renseignement économique a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News