Accueil Économie Épargne salariale : choisir entre épargner et percevoir, quelle fiscalité ?

Épargne salariale : choisir entre épargner et percevoir, quelle fiscalité ?

227
0
Épargne salariale : choisir entre épargner et percevoir, quelle fiscalité ?

En , l'épargne salariale est un mécanisme qui permet aux salariés de constituer un capital avec le concours de leur . Il s'agit d'un dispositif intéressant du point de vue fiscal mais il se peut que vous hésitiez entre percevoir immédiatement cet et l'épargner. À travers cet article, nous vous proposons de comprendre en détail les contours de ce afin d'en tirer le meilleur parti.

Comprendre l'épargne salariale : intéressement et participation

L'intéressement et la participation : deux formes d'épargne salariale

L'intéressement et la participation sont deux éléments clés de l'épargne salariale. L'intéressement est facultatif et varie en fonction des résultats ou des performances de l'entreprise tandis que la participation est obligatoire pour les entreprises ayant plus de 50 employés et elle dépend des bénéfices réalisés par celle-ci.

Aperçu sur l'utilisation de l'intéressement et la participation

Type d'épargne salariale % d'utilisation dans les entreprises françaises
Intéressement 32%
Participation 45%

Cependant, bien que ces deux dispositifs soient avantageux pour les salariés, il n'est pas toujours aisé de choisir entre percevoir ces sommes tout de suite ou les placer sur un plan d'épargne salariale. Nous allons donc explorer les avantages fiscaux liés à ces deux options.

Les avantages fiscaux de l'épargne salariale : pEE et PERCO

Le Plan d'Epargne Entreprise (PEE)

Le Plan d'Epargne Entreprise (PEE) est un dispositif qui permet au salarié d'épargner ses primes d'intéressement ou de participation avec un avantage fiscal non négligeable : les sommes versées sont exonérées d' (à l'exception des contributions sociales).

Le Plan d' pour la Retraite Collectif (PERCO)

Tout comme le PEE, le Plan d'Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO), offre également une exonération d'impôt sur le revenu pour les sommes versées, tout en permettant au salarié de préparer sa retraite. Il convient de noter que ces sommes restent cependant soumises aux prélèvements sociaux.

Lire aussi :  Investissement en obligations : est-ce vraiment sans risques ?

Maintenant que nous avons compris les divers avantages fiscaux qu'offrent ces deux types de plans, il est de s'interroger : vaut-il mieux percevoir immédiatement cet argent ou l'épargner ?

Faire le choix : percevoir tout de suite ou épargner ?

Percevoir tout de suite : une satisfaction immédiate

Si choisir de percevoir de suite vos primes d'intéressement ou de participation vous offre une satisfaction immédiate, il ne faut pas oublier que ces sommes seront soumises à l'impôt sur le revenu.

Épargner : penser à long terme

A contrario, si vous décidez d'épargner ces sommes sur un PEE ou un PERCO, vous bénéficierez d'une exonération d'impôt sur le revenu. Une option intéressante pour les personnes qui pensent à long terme.

Cependant, qu'en est-il lors du déblocage de cette épargne salariale ? C'est ce que nous allons découvrir dans la section suivante.

La fiscalité à la sortie : que se passe-t-il lors du déblocage ?

Déblocage des fonds : les modalités fiscales

Lorsque vous débloquez vos fonds présents dans votre PEE ou PERCO, ceux-ci sont soumis aux prélèvements sociaux mais restent exemptés d'impôt sur le revenu. Toutefois, en fonction de la durée pendant laquelle vous avez conservé votre épargne, cette dernière peut être plus ou moins taxée.

Pour optimiser votre décision entre percevoir tout de suite ou épargner, il est aussi important de comprendre comment l'épargne salariale impacte l'impôt sur le revenu.

Optimiser sa décision : épargne salariale et impôt sur le revenu

Impact de l'épargne salariale sur l'impôt sur le revenu

Si vous choisissez de percevoir immédiatement vos primes d'intéressement ou de participation, cette somme s'ajoutera à votre revenu imposable. Par conséquent, selon votre tranche d'imposition, il peut être plus avantageux de placer ces sommes dans un PEE ou un PERCO.

Comment optimiser sa décision ?

L'idéal serait de consulter un ou un avocat fiscaliste afin d'établir une adaptée à votre situation financière et fiscale. Il est d'usage de prendre en compte tous les paramètres : revenus, patrimoine, objectifs personnels et bien sûr la fiscalité.

Lire aussi :  Déclaration fiscale 2024 : quelles obligations pour votre bien immobilier ?

Pour conclure cet article, l'épargne salariale offre de nombreux avantages tant pour les employés que pour les employeurs. Elle permet non seulement de bénéficier d'une épargne à long terme mais également de profiter d'avantages fiscaux significatifs. Cependant, chaque choix doit être mûrement réfléchi en fonction de la situation individuelle et des objectifs personnels.

4.2/5 - (8 votes)

En tant que jeune média indépendant, Renseignement économique a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News