Accueil Économie Impôt sur le revenu : comprendre l’imposition des salariés et non-salariés

Impôt sur le revenu : comprendre l’imposition des salariés et non-salariés

216
0
Impôt sur le revenu : comprendre l'imposition des salariés et non-salariés

Comprendre le fonctionnement de l'impôt sur le n'est pas toujours évident. Entre les différentes catégories de revenus et les spécificités fiscales qui s'y appliquent, il est facile de se perdre. Cet article vous propose un tour d'horizon complet sur l'imposition des salariés et non-salariés, le barème progressif de l'impôt, ainsi que les crédits et réductions d'impôt afin d'optimiser votre fiscalité.

La fiscalité des salariés : comprendre le calcul de l'impôt sur le revenu

Définition du revenu imposable

Tout d'abord, il est essentiel de comprendre ce qu'est le revenu imposable. Il s'agit du montant total des revenus perçus par un ou un ménage au cours d'une année, après déduction des charges déductibles (, frais professionnels…).

Le calcul de l'impôt pour les salariés

Suite à cela, vient ensuite la phase du calcul de l'impôt. Celui-ci se base sur le principe du barème progressif, divisé en plusieurs tranches d'imposition. Plus votre revenu est élevé, plus vous êtes soumis à une imposition importante.

  • Première étape : déterminer son revenu net imposable.
  • Deuxième étape : application du barème progressif pour obtenir l'impôt brut.
  • Troisième étape : déduction des éventuels crédits et réductions d'impôt.

Exemple de calcul

Revenu net imposable d'imposition Impôt brut
30 000 € 11% 3 300 €

Nous venons donc de voir comment fonctionne la fiscalité pour les salariés. Toutefois, il existe une autre catégorie professionnelle avec une fiscalité spécifique : les non-salariés.

Les revenus non salariés : imposition et spécificités

Définition des revenus non salariés

Les revenus non salariés correspondent à tous les revenus perçus par une personne exerçant une activité professionnelle indépendante. On parle ici de professions libérales, artisans, commerçants ou agriculteurs.

L'imposition des revenus non salariés : (BIC) et Bénéfices Non Commerciaux (BNC)

Pour ces personnes, l'impôt sur le revenu est calculé différemment. Il est basé sur les bénéfices réalisés au cours de l'année fiscale moins certaines charges déductibles. On distingue principalement deux types de bénéfices : les Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et les Bénéfices Non Commerciaux (BNC).

  • BIC : il s'agit des bénéfices réalisés par les commerçants, artisans et industriels.
  • BNC : ils concernent les professions libérales et assimilées.
Lire aussi :  Prêt hypothécaire cautionné pour seniors : emprunter sans examen médical

Maintenant que nous avons exploré le monde des non-salariés, concentrons-nous sur un élément crucial de l'imposition : le barème progressif.

Le barème progressif de l'impôt : fonctionnement et tranches applicables

Fonctionnement du barème progressif

Comme mentionné précédemment, l'impôt sur le revenu en France est basé sur un de barème progressif. Cela signifie que plus vos revenus sont élevés, plus votre taux d'imposition augmente. Ce système vise à instaurer une certaine .

Les tranches du barème progressif

Voici comment se décompose le barème pour l'année 2021 :

Tranche de revenu net imposable Taux d'imposition
Jusqu'à 10 084 € 0%
De 10 085 € à 25 710 € 11%
De 25 711 € à 73 516 € 30%

Ce barème progressif est un clé dans la compréhension de votre imposition. Toutefois, il existe d'autres outils qui peuvent vous aider à optimiser votre fiscalité.

Crédits, réductions d'impôt et prélèvement à la source : optimiser sa fiscalité

Les crédits et réductions d'impôt

Bon nombre de dispositifs permettent de réduire le montant de son impôt sur le revenu : donations, investissements locatifs, frais de garde d'enfants… Il s'agit des fameux crédits et réductions d'impôt. Ces derniers sont déduits du montant brut de l'impôt calculé selon le barème progressif.

Le prélèvement à la source

Pour finir, n'oublions pas le prélèvement à la source. Mis en place en janvier 2019, ce dispositif vise à collecter l'impôt au moment où les revenus sont perçus pour éviter un décalage temporel entre perception des revenus et paiement de l'impôt.

Cet article a fait le tour des principales notions concernant l'impôt sur le revenu. Pour conclure, rappelons que comprendre son imposition nécessite de prendre en compte plusieurs éléments : la de ses revenus (salariés ou non-salariés), le barème progressif et les dispositifs d'optimisation fiscale que sont les crédits et réductions d'impôt. Le prélèvement à la source simplifie également cette compréhension en rendant l'imposition plus contemporaine des revenus. Il est toujours recommandé de se rapprocher d'un pour toute question spécifique.

4.7/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, Renseignement économique a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News